Valoriser la santé mentale de notre communauté

Un projet pour prendre soin de nos personnes entrepreneures

Mylène Tremblay, doctorante en psychologie organisationnelle et participante au projet
Mylène Tremblay, doctorante en psychologie organisationnelle et participante au projet
Photo : Fournie

Dans le cadre de la semaine de la santé mentale, le Groupe de partenariats d’affaires (GPA) de l’Université de Sherbrooke souhaite mettre de l’avant un projet visant à promouvoir la santé mentale des membres du milieu de l’entrepreneuriat.

D’après les statistiques de 2019 de la Banque de développement du Canada (BDC), plus de 60 % des entrepreneurs se sentent démoralisés au moins une fois par semaine. Effectivement, ils se retrouvent dans un contexte assez particulier : ils ont à gérer leur compagnie et leurs employés, ce qui peut engendrer des risques financiers et ont des attentes élevées envers eux-mêmes. Bref, ils ont une lourde charge de travail qui vient directement affecter leur santé mentale. C’est pourquoi il est crucial de proposer des interventions pour aider les entrepreneurs à développer une meilleure santé mentale.

Ils reconnaissent l’importance de prendre soin de leur santé mentale, mais ils ne prennent pas le temps nécessaire pour le faire. 

Mylène Tremblay

L’idée a germé de concert avec Continuums, La Fabrique Agile et Mangrove, des organismes à but non lucratif directement impliqués dans le milieu entrepreneurial. Ces derniers ont obtenu une subvention du ministère de l’Économie et de l’Innovation pour entreprendre le projet. Ils avaient notamment besoin d’une équipe de chercheurs pour les aider, et c’est ainsi que le GPA a lié les professeurs Véronique Boudreault, François Courcy et Julie Lévesque-Côté au concept.

Dès lors, l’équipe s’inspire des meilleures pratiques psychologiques des athlètes de haut niveau afin de proposer des interventions aux entrepreneurs qui éprouvent des difficultés mentales similaires à celles des sportifs.

Durant les prochaines semaines, plusieurs évènements en ligne seront offerts gratuitement pour ouvrir la discussion sur les enjeux de la santé mentale des entrepreneurs. Il y aura, entre autres, une table ronde où athlètes, entrepreneurs, préparatrices mentales et psychologues du travail discuteront des stratégies psychologiques mises en place par les entrepreneurs et les sportifs.

D’ailleurs, cette initiative propose des actions concrètes et saines à appliquer dans un milieu de travail à toute la communauté entrepreneuriale et scientifique. Elle cherche aussi à sensibiliser l’importance du bien-être en entreprise et de normaliser les ennuis de santé mentale.

Pour les intéressés, les évènements sont offerts gratuitement sur Facebook et le prochain aura lieu le 13 mai.