Maladie d’Alzheimer : une avancée importante à Sherbrooke

Une boisson cétogène comme carburant du cerveau

Photo : CIUSSS de l'Estrie - CHUS

Depuis plusieurs années, Stephen Cunnane, professeur-chercheur à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, s’intéresse aux bénéfices des cétones comme source d’énergie pour le cerveau. Il peut maintenant se targuer d’avoir développé une boisson améliorant significativement les fonctions cognitives chez des personnes à haut risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Dans la plus récente publication du journal Alzheimer’s & Dementia, parue cette semaine, l’équipe du professeur-chercheur Cunnane démontre que la prise quotidienne de ce breuvage durant six mois améliore significativement trois domaines de la cognition : les fonctions exécutives, la mémoire et le langage.

« À l’aide de divers tests et de la neuroimagerie, nous avons pu observer les cétones utilisées par le cerveau et démontrer l’amélioration des performances cognitives chez les participants. Ces résultats pourraient changer considérablement la qualité de vie des personnes atteintes de troubles cognitifs légers (TCL), la phase qui précède la maladie d’Alzheimer. Jusqu’à maintenant, il n’existait aucun traitement pour les TCL : il s’agit d’une première mondiale réalisée entièrement à Sherbrooke », explique Stephen Cunnane.

L’équipe de Stephen Cunnane a déjà démontré, avec l’essai clinique BENEFIC, que les cétones fonctionnent très bien en tant que carburant alternatif au glucose comme source d’énergie pour le cerveau. Cette importante avancée a d’ailleurs permis de développer un partenariat avec Nestlé Health Science, qui, à partir des résultats de la recherche du professeur Cunnane, a créé une nouvelle formulation pour commercialiser une boisson cétogène.

La boisson cétogène développée et testée à Sherbrooke

C’est avec l’aide de TransferTech Sherbrooke, dont l’un des mandats est de favoriser la commercialisation des inventions issues de travaux de recherche de l’Université de Sherbrooke, que le professeur-chercheur Cunnane peut aujourd’hui voir le projet de la boisson cétogène devenir réalité.

« Nous avons réussi à ficeler un partenariat avec Nestlé Health Science qui aura permis non seulement de financer une partie des essais cliniques réalisés à Sherbrooke, mais également la commercialisation d’un produit bientôt disponible pour les patients », affirme le professeur Cunnane.

« Nous sommes particulièrement fiers de cette entente. À travers ce partenariat, force est de constater que la recherche à Sherbrooke est de très grande qualité et répond concrètement aux besoins de la population », ajoute monsieur Michel Lambert, président-directeur général de TransferTech Sherbrooke.

Du labo au patient : BrainXpert

La boisson cétogène utilisée dans le cadre de la recherche sera formulée et commercialisée pour les personnes vivant avec un déclin cognitif léger d’ici la fin de 2020 par Nestlé Health Science. Sous le nom de BrainXpert, un produit destiné à des fins médicales spéciales pour la gestion diététique des patients souffrant de troubles cognitifs légers, on pourra le trouver en Europe d'abord.

Il faut savoir que près d’un Canadien sur cinq de plus de 65 ans aurait des problèmes de mémoire. La moitié des cas s’aggravent avec le temps pour conduire à l’Alzheimer. Pour mieux s’attaquer à cette maladie neurodégénérative, il est préférable d’agir le plus tôt possible avec une approche en prévention puisqu’elle peut « dormir » dans notre cerveau durant plusieurs années avant l’apparition des premiers symptômes.