Environnement durable

Un drone échantillonneur façonné au 3IT

Les doctorants Hugues La Vigne et Guillaume Charron sont les cofondateurs de l'entreprise DeLeaves.
Les doctorants Hugues La Vigne et Guillaume Charron sont les cofondateurs de l'entreprise DeLeaves.
Photo : UdeS

Saviez-vous que la canopée reflète l’état de santé des arbres? Afin d’en échantillonner la matière foliaire à la cime, des membres du 3IT ont créé une solution technologique d’impact : un drone échantillonneur.

Semi-autonome et pilotée à distance, la technologie combine le drone et l’outil DeLeaves, destiné à agripper et à récolter les feuilles au sommet des végétaux.

Invention avant-gardiste

DeLeaves, c’est un dispositif d’avant-garde installé sur une tige de carbone de 2,6 m. Il comprend une caméra avec module de transmission, un contrôleur de coupe, un récepteur, une pince de découpe et de maintien et une scie rotative. Muni d’une attache polyvalente, l’appareil peut être accroché à divers drones commerciaux.

Pour compléter l'outil DeLeaves, les chercheurs suggèrent un drone de leur cru à autonomie accrue.
Pour compléter l'outil DeLeaves, les chercheurs suggèrent un drone de leur cru à autonomie accrue.
Photo : UdeS

Pour une combinaison optimale, l’étudiant à la maitrise en génie mécanique Guillaume Charron et l’étudiant à la maitrise en génie électrique Hughes La Vigne suggèrent un drone de leur invention à autonomie accrue. Contrairement à la concurrence, leur nouveau prototype détecte automatiquement la position des branches, puis assiste le pilote lors de l’opération de récolte.

Échantillonner pour un monde plus vert

L’analyse scientifique de la canopée permet de développer des initiatives écoresponsables. D’une part, cela vise à ajuster la fertilisation de la flore en vue de doubler, voire de quadrupler sa croissance.

Les branches récoltées à des fins d'analyse  permettent le développement d'initiatives écoresponsables.
Les branches récoltées à des fins d'analyse  permettent le développement d'initiatives écoresponsables.
Photo : UdeS

D’autre part, les données indiquent quels spécimens d’une même espèce possèdent un avantage biologique. Avec les impacts des changements climatiques, cette information permet aux différents gouvernements d’établir des politiques de reforestation mieux adaptées.

D’autres problématiques environnementales peuvent être solutionnées. Ces dernières concernent l’acidité des sols, l’invasion d’insectes, la conservation de la biodiversité et l’éclosion de maladies, entre autres.

Remédier aux techniques archaïques

Auparavant, la collecte nécessitait l’application de techniques « archaïques ». Ces méthodes, plutôt imprécises et risquées, impliquent tantôt l’usage d’une perche d’environ 10 m ou d’un propulseur de poids lié à une corde (line launcher), tantôt l’appel à des grimpeurs professionnels.

Piloté à distance, le drone échantillonneur est à la fois efficace et sécuritaire.
Piloté à distance, le drone échantillonneur est à la fois efficace et sécuritaire.
Photo : UdeS

Voilà des moyens qui occasionnent maux de dos et blessures au cou! Ainsi, le drone échantillonneur constitue une alternative facile d’usage, sécuritaire et à la fine pointe du progrès.

Interdisciplinarité,  partenariats et entrepreneuriat

Les chercheurs ont mis au point la solution technologique avec des collègues interdisciplinaires, sous la supervision du professeur Alexis Lussier-Desbiens :

Le drone échantillonneur est le fruit du travail de spécialistes en génie mécanique, électrique et informatique, explique Hughes La Vigne.  Pour peaufiner notre proposition de valeur, nous avons collaboré avec Céline Verchère, membre du 3IT et codirectrice de l’axe Éthique, Usages et Société de L’UMI LN2.

Afin de lancer son entreprise Deleaves, l’équipe a bénéficié de l’expertise de l’Accélérateur entrepreneurial Desjardins dans le cadre de cours offerts à l’École de gestion.

La solution technologique d'impact a été créée grâce à des collaborateurs interdisciplinaires et des partenaires hors pairs.
La solution technologique d'impact a été créée grâce à des collaborateurs interdisciplinaires et des partenaires hors pairs.
Photo : UdeS

Créatek a également soutenu le projet par l’entremise du Concours Createk et de conseils entrepreneuriaux. Sur le terrain, les collaborateurs ont testé leur concept avec des groupes de recherche, dont le National Ecological Observatory Network :

« Grâce au réseau d’affaires du 3IT, nous avons travaillé en partenariat et dans une ambiance dynamique. Ça, c’est de la recherche appliquée. », exprime Hughes La Vigne.

La mise en marché de la technologie à autonomie accrue est prévue d’ici 2 à 3 ans. À l’heure actuelle, les chercheurs sophistiquent l’appareil pour qu’il gagne en robustesse. Dans les prochains mois, ils se lanceront dans la conception d’un nouveau prototype capable de récolter des plantes sur les falaises. L’étude sera effectuée à Hawaï, en partenariat avec le National Tropical Botanical Garden.

Bourse d’études supérieures du Canada Vanier

Ce projet d’innovation durable a valu à Hugues La Vigne l’une des prestigieuses bourses d’études supérieures du Canada Vanier 2019-2020, qui récompense l’excellence universitaire, le potentiel de recherche et les compétences en leadership. Félicitations!