Déposer des matières lourdes en toute sécurité

« Phénix » : l’éjecteur d’élingue prototypé au 3IT

Le
Le "Phénix" est la version bonifiée avec caméra du "Gotcha", présenté ci-dessus.
Photo : Équipements de grue

« Phénix », tel l’oiseau de longévité légendaire, est le nom de l’éjecteur d’élingue prototypé à l’Institut interdisciplinaire de l’Université de Sherbrooke, de concert avec le partenaire Équipements de grue. L’industriel se spécialise dans la conception, le développement, la fabrication, la distribution et la commercialisation d'appareils de levage.

Il y a deux ans, l'entreprise a fait appel à l’expertise du 3IT. Son but? Optimiser un modèle de déclencheur d'élingue automatique à distance.

Un dispositif sécuritaire optimisé

Dans le milieu de la construction, déposer un corps lourd à l’aide d’une élingue compromet parfois la sécurité des travailleurs. Manœuvré à distance au moyen d’une grue, le filin sous tension se rattache souvent à un crochet, lequel doit être retiré à la main.

Grâce à l’éjecteur d’élingue, l’intervention humaine n’est plus nécessaire au déchargement des matières lourdes. Sur les chantiers, l'outil constitue un incontournable en santé et sécurité!

Le professeur François Ferland et son équipe ont créé la solution technologique d'impact
Le professeur François Ferland et son équipe ont créé la solution technologique d'impact "Phénix"
Photo : UdeS

Pour bonifier le dispositif « Gotcha » préalablement développé par le fabricant ̶ à la demande de ce dernier  ̶   l’équipe de recherche de François Ferland, professeur à la Faculté de génie au département de génie électrique et de génie informatique, a été mandatée pour élaborer une solution technologique d’impact, soit l’éjecteur d’élingue « Phénix », qui dispose d'une caméra.

L’ingéniosité de l’éjecteur d’élingue

L’éjecteur d’élingue « Phénix » porte bien son nom : d’une efficacité prodigieuse, il agrippe avec ténacité le filin qui soulève le corps lourd, et le relâche au moyen d’un système contrôlé à distance par télécommande.

Chaque jour, des charges de dizaines de milliers de livres sont déplacées sur les chantiers commerciaux, industriels et résidentiels. Les travailleurs, qui devaient auparavant retirer manuellement le crochet du cordage, peuvent désormais compter sur ce système téléguidé!

L'appui tout indiqué du Groupe de partenariats d'affaires

En 2018, l’entreprise Équipements de grue a participé aux Feux de l’innovation, l’événement de réseautage organisé par le Groupe de partenariats d’affaires de l’Université de Sherbrooke (GPA). Sur place, Chantal Lachance, vice-présidente chez Équipements de grue, avait exposé le besoin de fabriquer des crochets semi-automatisés:

 « En tant que leader mondial dans la fabrication d'appareils de levage, Équipements de grue poursuit l’objectif d’améliorer la qualité de vie des travailleurs, tout en augmentant l’efficacité globale sur les chantiers », évoque Chantal Lachance.

La requête a été entendue par le GPA, qui a accompagné le partenaire tout au long du projet et l'a mis en relation avec le Pr François Ferland et ses collaborateurs, dont le Pr Jean-Sébatien Plante.

L’équipe  réunit trois étudiants gradués, deux professionnels de recherche en génie mécanique et un stagiaire en génie robotique. Résolus à pallier le problème, ces derniers ont conçu un prototype entièrement reproductible :

« Le prototype qu’on a créé est utilisable. Ce n’est pas uniquement un concept mécanique : le client pourra le reproduire en industrie », exprime le Pr François Ferland.

L'éjecteur d'élingue favorise la sécurité des travailleurs.
L'éjecteur d'élingue favorise la sécurité des travailleurs.
Photo : Équipements de grue

Par l’entremise du GPA, les scientifiques ont collaboré étroitement avec l’entreprise. Pour réaliser son projet, Équipements de grue a pu bénéficier d’une subvention de R&D du CRSNG comme levier financier. À l'heure actuelle, la dernière phase de test reste à effectuer :

« Nous nous informons des développements depuis le début du processus. Notre équipe en est à tester ce que le partenaire a fabriqué en pleine taille » témoigne le Pr François Ferland.

Coopérer avec un fabricant local a été fort motivant et gratifiant :« C’est intéressant de collaborer avec des gens d’ici. Nous constatons l’impact de la solution technologique d’abord à l’échelle locale, et ensuite à l’international. Les effets sont directement visibles. », affirme le PFrançois Ferland.

Des bénéfices durables pour la construction

À l’international, la volonté d’améliorer les mesures de santé et sécurité en construction est manifeste. Selon le Pr François Ferland, cette réalité est observable au Québec et au Canada :« L’éjecteur d’élingue « Phénix » a le potentiel de respecter des règles de sécurité plus restrictives », soutient le Pr François Ferland.