Tests de dépistage de la COVID-19

S’adapter à la vitesse grand V – Sherby-20

Photo : UdeS - Martin Blache

Le laboratoire de Philippe Martin, professeur adjoint à la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) et chef médical du service de microbiologie du CIUSSS de l’Estrie - CHUS, est en pleine effervescence. C’est que ces jours-ci, on y pratique des centaines de tests de dépistage du coronavirus par jour. L’équipe répond actuellement aux demandes de tests pour l’Estrie.

Le laboratoire a commencé à faire des tests pour détecter le virus depuis la mi-mars environ. Il a rapidement manqué d’ingrédients au départ, car toute la planète a les mêmes besoins en même temps. C’est donc en collaboration avec les chercheurs Bruno Lemieux et Mathieu Durand et à l’aide de la plateforme de purification de protéines de la FMSS que l'équipe a fabriqué les enzymes nécessaires lui permettant de continuer à produire des tests diagnostiques. Des professionnels du secteur de la recherche ont été recrutés et des espaces additionnels de travail alloués au Pavillon de recherche appliquée au cancer (PRAC) pour augmenter la cadence.

Photo : Fournie

Nous avons baptisé le mélange maison “SHERBY-20” en réponse à la COVID-19. Nous avons même envoyé un peu de SHERBY-20 à un autre labo de Montréal pour l'aider. Depuis ce temps, nous avons réussi à nous approvisionner en réactifs commerciaux, mais nous avons bon espoir de ne rien manquer en sachant qu’on a du SHERBY-20 en réserve au cas.

Si les enzymes commerciaux venaient à manquer, le laboratoire serait donc prêt à toute éventualité et pourrait poursuivre ses activités. Un bel exemple de responsabilité sociale et d’adaptation aux préoccupations prioritaires en matière de santé dans le contexte actuel!