Gala d'excellence du CIUSSS de l'Estrie - CHUS

Le professeur Paul Morin et le projet Baromètre se distinguent

De gauche à droite : Stéphane Tremblay, directeur général adjoint aux programmes santé physique générale et spécialisée, CIUSSS de l'Estrie - CHUS; Pierre-Luc Bossé, coordonnateur du Projet Baromètre; Paul Morin, directeur de l'École de travail social et de l'IUPLSSS; et Françoise Houle, professionnelle de recherche à l'IUPLSSS.
De gauche à droite : Stéphane Tremblay, directeur général adjoint aux programmes santé physique générale et spécialisée, CIUSSS de l'Estrie - CHUS; Pierre-Luc Bossé, coordonnateur du Projet Baromètre; Paul Morin, directeur de l'École de travail social et de l'IUPLSSS; et Françoise Houle, professionnelle de recherche à l'IUPLSSS.

Photo : CIUSSS de l'Estrie - CHUS

Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a tenu son premier Gala d’excellence, le jeudi 26 octobre dernier, visant à reconnaître des réalisations remarquables de membres de sa communauté. Parmi les 123 candidatures soumises, 21 se sont distinguées, dont le professeur Paul Morin, directeur de l'École de travail social, qui s'est vu décerner une mention spéciale pour son engagement à titre de directeur scientifique de l'Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS). Le Projet Baromètre, initié par l'IUPLSSS et dans lequel le professeur Morin est activement impliqué avec, entre autres, le chargé de cours Pierre-Luc Bossé, est également lauréat dans la catégorie Mission universitaire et rayonnement.

Il y a dix ans, dès son arrivée à la tête de la recherche de l’ex-CSSS-IUGS, Paul Morin a exercé un leadership exemplaire. Il a mobilisé les équipes, rehaussé la qualité et le fonctionnement de la recherche. Il a aussi placé les usagers et leurs proches au centre de ses préoccupations. En mars 2015, la structure de recherche est devenue  l’IUPLSSS et, grâce à la vision et à l’engagement de Paul Morin, l’expertise de l’Institut dépasse maintenant les frontières.

Le Projet Baromètre a mené à la création d'un outil pour la santé mentale en 2012. Il permet à l’usager de faire un bilan global de sa qualité de vie, de cartographier son réseau social, d’élaborer un plan d’action personnalisé et interactif ainsi que de suivre ses progrès. Les intervenants partagent une même information et ont une plus grande compréhension de la situation. Le Projet Baromètre a été implanté dans de multiples contextes au Québec et en France. La conception, la création et la valorisation de l'outil sont le fruit de l'engagement de Pierre-Luc Bossé, de Paul Morin et de leur équipe.

Source : CIUSSS de l'Estrie - CHUS