Deuxième match à domicile en football

Une victoire d'équipe contre le Rouge et Or

Le Vert & Or n'a pu être stoppé par le Rouge et Or, même en s'y mettant à plusieurs.
Le Vert & Or n'a pu être stoppé par le Rouge et Or, même en s'y mettant à plusieurs.

Photo : Yves Longpré/Vert & Or de l'UdeS

Les joueurs de football du Vert & Or sont sortis vainqueurs d’un duel face au Rouge et Or, samedi 11 septembre en après-midi au stade de l’Université de Sherbrooke. La marque finale de 23-17 a été savourée pleinement par l'équipe et les supporteurs.

Les footballeurs de l’UdeS ont eu une première demie du tonnerre. Leur meilleure en 18 ans contre cet adversaire. Les deux premiers quarts de jeu se sont soldés par deux touchés, deux placements et une surprenante avance de 20-9 des locaux, au moment de se retirer au vestiaire. C’était d’ailleurs la première fois que le Rouge et Or accordait deux touchés lors du même quart depuis le 15 octobre 2016.

Les majeurs ont tous deux été marqués grâce au jeu au sol, sur des courses de 4 et 67 verges, de la recrue Jimmy Larose-Joubert et du vétéran Pier-Olivier Cadoret. Le pied précis du botteur Louis Tardif a contribué aux six autres points de la première demie, dont un botté record du Vert & Or sur 48 verges. Il a d'ailleurs franchi au cours du match le plateau des 100 points marqués en carrière, en plus d’ajouter un troisième placement à la fin de troisième quart.

La troupe de Mathieu Lecompte a fait preuve d’une belle efficacité en attaque tout en se montrant opportuniste sur plusieurs possessions consécutives.

Mais tout au long du match, l’unité défensive s’est assurée que ses opposants ne répliquent rapidement et les a privés de rythme et de séquences payantes, en plus de provoquer trois revirements (sur des interceptions de Justin Valiquette-Dion, Thomas Bélanger et Tommy Roadley-Trohatos).

Les deux derniers quarts de jeu moins fructueux n’ont toutefois pas bousillé les chances du Vert & Or de renverser son adversaire, lui qui avait pourtant amassé 140 verges de plus en attaque et menacé le Vert & Ors à pas moins de six reprises.

Anthony Robichaud et Pier-Olivier Cadoret.
Anthony Robichaud et Pier-Olivier Cadoret.

Photo : Yves Longpré/Vert & Or de l'UdeS

Le quart-arrière partant du Vert & Or, Anthony Robichaud, a continué de jouer avec aplomb et cran et a conclu sa troisième sortie en autant de semaines avec 236 verges amassées par la passe, sur 16 passes réussies en 26 tentatives. Il n’a accordé qu’un seul revirement depuis le début de la saison, et cela, malgré le fort accent aérien de l’attaque du Vert & Or. Le numéro 4 a continué de bien repérer et alimenter ses receveurs. En plus de maintenir sa bonne connexion avec William Marchand (6 passes pour 66 verges) et Kevin Morin (2 passes pour 66 verges), il a ajouté à son arsenal la recrue Émilio Jaimes-Leclair. Ce dernier a d’ailleurs été le plus productif avec 95 verges en 5 attrapés, dont un long jeu de 47 verges.

La fiche du Vert & Or est maintenant d’une victoire et de deux revers après le premier segment de la saison 2021. Laval et Sherbrooke sont les deux seules formations du circuit à avoir disputé trois rencontres.

La foule de 2516 personnes a certes apprécié le précieux cadeau de cette victoire à saveur historique. Avec cette assistance, le Vert & Or a maintenant attiré plus de 400 000 spectatrices et spectateurs dans son stade depuis la relance du football à l’UdeS en 2003.

Citations à retenir
« Aujourd’hui on a juste gagné un match et notre fiche est de 1-2. On va célébrer cette victoire ce soir c’est certain, mais on se remet au travail ensuite. Oui, c’est une belle victoire d’équipe et ça fait du bien. La saison est longue et on a encore de nombreux défis devant nous. » - Pier-Olivier Cadoret.

« On a eu une très bonne journée sur les unités spéciales et on a réussi, Jacob et moi, à faire le travail au bon moment, à la fois pour mettre des points importants au tableau et pour les reculer profondément dans leur zone. » – Louis Tardif, botteur et capitaine.

« On a bien joué pendant quatre quarts et gagné la bataille des jeux explosifs et des revirements. On sait qu’on peut battre n’importe quelle équipe dans cette ligue quand on joue comme ça en équipe et avec discipline ». – Anthony Robichaud, quart-arrière partant.

« Pour moi le mot clé aujourd’hui, c’est le mot ENSEMBLE. C’est une victoire d’équipe grâce à quatre bons quarts de jeu, du travail discipliné et des gars soudés qui croient en leurs moyens. Maintenant, c’est juste une victoire. On a encore plein de choses à corriger, mais on va prendre quelques heures pour célébrer cette belle réussite. » - Mathieu Lecompte, entraîneur-chef.

Pause bien méritée

Après six semaines de fortes exigences depuis le début de leur camp d’entraînement en août, les footballeurs du Vert & Or et leurs entraîneurs apprécieront la première de deux semaines de pause prévues au calendrier de cet automne. Ils amorceront ensuite une courte série de deux rencontres à l’extérieur aux domiciles des Stingers de Concordia (samedi 25 septembre) et des Carabins de l’Université de Montréal (samedi 2 octobre), avant d’être de retour devant leurs partisans le samedi 9 octobre à 14 h pour y recevoir les Redbirds de McGill.