La doctorante en mathématiques Souheila Hassoun lauréate du prix Carl-Herz

Souheila Hassoun, doctorante en mathématiques
Souheila Hassoun, doctorante en mathématiques
Photo : Michel Caron

La mathématicienne Souheila Hassoun termine ses études de doctorat en force, remportant un deuxième prix octroyé par l’Institut des sciences mathématiques.

Le prix Carl-Herz récompense la contribution à la recherche d'une doctorante ou d'un doctorant inscrit dans l'une des universités de l'Institut des sciences mathématiques (ISM) et dont le directeur de thèse est membre d'un groupe scientifique de l'ISM. Cette année, le prix de 4000 $ accompagné d'une subvention de recherche de 1000 $ sera partagé par deux lauréats, dont Souheila Hassoun, doctorante en mathématiques de l'Université de Sherbrooke, dirigée par le professeur Thomas Brüstle. L'autre récipiendaire et Benoît Corsini, doctorant à l'Université McGill. Elle et il présenteront leurs travaux lors du Colloque panquébécois des étudiantes et étudiants de l'ISM, qui aura lieu les 22 et 23 mai 2021.
Après avoir obtenu sa maîtrise en mathématiques à l’Université catholique de Louvain en 2016, Souheila Hassoun entamait cette même année son doctorat en théorie des représentations à l’Université de Sherbrooke, sous la direction de Thomas Brüstle.
Pendant son passage à l’UdeS, Souheila a fait preuve d'un grand esprit d'initiative, tant comme mathématicienne que comme gestionnaire. Elle a développé de façon indépendante de nombreuses collaborations de recherche, supervisé un projet de recherche de premier cycle et créé un séminaire hebdomadaire en ligne. Elle a également co-organisé de nombreuses conférences, dont l'école d'été de combinatoire algébrique qui aura lieu en juin prochain. Grâce à ses récents travaux, elle sera publiée en tant qu’auteure principale dans le Journal of Pure and Applied Algebra.
En avril dernier, Souheila s’est vu décerner une prestigieuse bourse en mathématiques de 7500 $ de l’Institut des sciences mathématiques (ISM). Cette bourse, offerte annuellement, est attribuée à des talents exceptionnels et permet à ses lauréats en dernière année de doctorat de se concentrer sur leur recherche.
Pour la suite, Souheila Hassoun poursuivra ses recherches en mathématiques en tant que boursière postdoctorale Zelevinsky à la Northeastern University.