1er Prix universitaire du Mérite FOIQ

Un étudiant en génie robotique de l’UdeS se distingue

Simon Michaud, étudiant au baccalauréat en génie robotique, UdeS
Simon Michaud, étudiant au baccalauréat en génie robotique, UdeS

Simon Michaud, étudiant au baccalauréat en génie robotique à l’Université de Sherbrooke, obtient le 1er Prix universitaire du Mérite Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec (FOIQ), remis par la Banque Nationale, en plus d’un prix de 7 500 $. Son impressionnante feuille de route lui a permis de se distinguer des autres futurs ingénieurs, que ce soit en termes d’engagement social, responsabilité, sens de l’éthique et compétence, toutes des valeurs fondamentales et essentielles pour bien exercer la profession d’ingénieur.

« Ça m’a pris un petit deux minutes avant d’être capable de répondre autre chose que wow, merci, lorsque j’ai appris la nouvelle. C’est un prix prestigieux et un grand honneur. Je ne m’y attendais pas du tout », souligne Simon Michaud, récipiendaire du premier prix. Dans la dernière année, soulignons qu’il avait participé à plusieurs concours importants dans le cadre de son projet d’entreprise, Désherbex, un projet de conception majeur en génie robotique, sans toutefois remporter de prix. Cet honneur revêt une grande importance puisque chaque établissement universitaire choisit un finaliste par l’entremise d’un jury. Par la suite, un jury provincial sélectionne les trois lauréats.

Entrepreneuriat et stage, la combinaison gagnante

En choisissant le cours de Création de produits innovants où se côtoient des étudiantes et étudiants en génie et en entrepreneuriat, Simon n’imaginait pas que son idée de projet entrepreneurial le mènerait à boucler ses études universitaires en concevant et fabriquant un prototype de machine qui arrachera les mauvaises herbes des champs d’agriculteurs. « Lors d’un stage effectué à l’Institut du véhicule innovant de Saint-Jérôme, j’ai rencontré un agriculteur qui m’a fait part des difficultés à désherber son champ et de l’absence de solutions à cet égard », explique le futur ingénieur en robotique.

Pour la dernière étape de ce cours, l’équipe a bénéficié d’une expérience concrète où ils ont présenté leur projet devant un jury, à l’instar de l’émission « Les dragons ». Disons qu’ils ont laissé leur marque en atteignant la finale du Concours d’entrepreneuriat Createk, dans la catégorie relève. De plus, ils ont récolté le prix du Coup de cœur du public et le prix spécial Savi qui récompense la meilleure solution écoresponsable.

Les grandes capacités de leadership de Simon lui ont permis de rallier des étudiants en génie mécanique, génie robotique et génie informatique pour travailler sur cette idée de prototyper un système d’arrachage de mauvaises herbes, contrôlé précisément et rapidement par un système de vision permettant de distinguer une mauvaise herbe d’un légume. « Le système d’arrachage est une pince pouvant se déplacer de gauche à droite, d’avant en arrière et de haut en bas. L’utilisateur clique sur les mauvaises herbes visibles via le flux vidéo d’une caméra positionnée devant la pince », résume Simon Michaud.

Prix universitaires du Mérite

En 2021, trois Prix universitaires du Mérite seront remis à des étudiants au premier cycle (7 500 $, 5 000 $ et 3 000 $) pour illustrer leurs qualités de leadership et leur sens du professionnalisme. Les Prix universitaires du Mérite visent à reconnaître le souci d'excellence démontré par des étudiants en génie, membres de la Section étudiante de l’ordre, dont les résultats universitaires et l'engagement social et communautaire témoignent des valeurs de la profession.