Don de 100 000 $ de la Fondation Famille Godin

Des bourses pour soutenir le développement de la kinésiologie en santé

Pédaler pendant son traitement d’hémodialyse, un exemple de projet de recherche clinique dans le domaine de la kinésiologie en santé réalisé par la FASAP.
Pédaler pendant son traitement d’hémodialyse, un exemple de projet de recherche clinique dans le domaine de la kinésiologie en santé réalisé par la FASAP.
Photo : UdeS

Favoriser une plus grande inclusion des kinésiologues dans le domaine de la santé au Québec en soutenant la relève en recherche, voilà le souhait de la Fondation Famille Godin en faisant un don de 100 000 $ en bourses d’études pour les étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’activité physique de l’Université de Sherbrooke. Julie Godin, directrice de la Fondation Famille Godin et elle-même diplômée de la Faculté des sciences de l’activité physique, veut ainsi soutenir la réussite étudiante tout en appuyant la recherche de pointe dédiée au développement professionnel de la kinésiologie en santé.

« Nous sommes honorés par cette générosité qui témoigne de la solide expertise que notre Faculté a développée en recherche sur l’intervention kinésiologique en santé. Ce don contribuera certainement à attirer et à retenir les meilleurs talents dans nos programmes de maîtrise et de doctorat et à assurer une relève d’excellence en recherche dans ce domaine », souligne la professeure Isabelle Dionne, doyenne de la Faculté des sciences de l’activité physique (FASAP).

Encourager le développement de la profession par la recherche

Pour la professeure Dionne, ce don est aussi une reconnaissance du rôle de premier plan qu’est appelée à jouer la kinésiologie pour répondre à des enjeux de santé de notre société. « C’est un encouragement à poursuivre le développement professionnel de la kinésiologie et à faire en sorte que les kinésiologues soient davantage intégrés aux équipes multidisciplinaires en santé », commente-t-elle. Et la recherche joue un rôle fondamental. « Pour amener la kinésiologie à occuper réellement la posture de profession en santé qui lui revient, il faut développer de bonnes interventions pour le terrain et de bonnes interventions sont nécessairement appuyées par la recherche », explique-t-elle.

S’inspirer des meilleures pratiques à l’international

Les boursières et boursiers pourront aussi postuler pour une allocation additionnelle de stage à l’étranger, également rendue possible grâce au don de la Fondation Famille Godin. Cette allocation favorisera la mobilité internationale des étudiantes et étudiants. Ils contribueront ainsi à enrichir le développement professionnel de la kinésiologie en s’inspirant des meilleures pratiques en activité physique et santé d’autres pays, en plus de faire rayonner la FASAP sur la scène internationale.

Une offre de financement compétitive pour la maîtrise et le doctorat

Le soutien financier pour les étudiantes et étudiants à la maîtrise et au doctorat en sciences de l’activité physique à l’Université de Sherbrooke s’est grandement développé. De multiples possibilités leur sont offertes, faisant de la FASAP un milieu hautement attrayant pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre leurs études aux cycles supérieurs dans ce domaine.