Études en psychologie

L’Université de Sherbrooke accueille sa toute première boursière Loran cet automne

Victoria Champagne est étudiante au baccalauréat en psychologie.
Victoria Champagne est étudiante au baccalauréat en psychologie.
Photo : Eric Choi - Edge Imaging

Victoria Champagne, étudiante en psychologie, a été sélectionnée parmi plus de 5 100 candidats et 88 finalistes pour devenir l’une des 36 récipiendaires de la Bourse Loran 2020, une bourse de mérite au premier cycle parmi les plus importantes au pays. Victoria a choisi l’Université de Sherbrooke parmi 25 universités canadiennes partenaires pour y poursuivre ses études de baccalauréat cet automne. L’UdeS est l’un des plus récents partenaires de Loran, et Victoria est la première boursière Loran à choisir d’y faire ses études.

 Je suis plus que fière de dire que je fais partie de cette communauté universitaire; celle de l’Université de Sherbrooke », partage Victoria Champagne.  J’ai choisi de poursuivre mes études à Sherbrooke pour le côté humain des formations ainsi que pour la réputation de celles-ci. Les méthodes pédagogiques et la place qu’ont les étudiants dans l’université motivent encore plus mon choix.

La Fondation Boursiers Loran s’engage à identifier et à soutenir les jeunes les plus prometteurs afin qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel. Pour y arriver, la fondation suit un processus de sélection exigeant, qui va au-delà des relevés scolaires, prenant en compte la détermination, l’engagement profond, le courage, la compassion et l’esprit d’entrepreneuriat.

Selon Victoria, être boursière Loran représente une opportunité de s’ouvrir sur le monde ainsi que de faire valoir dans sa communauté les valeurs d’intégrité, de leadership, d’engagement et de persévérance.

En tant que boursière Loran Lallemand, Victoria est la personnification des valeurs Loran. Au Cégep Limoilou (campus de Québec), elle faisait partie des cadets royaux de l’Armée canadienne et occupait le plus haut poste de leadership dans son unité. Elle était activement impliquée communautairement au sein de ce programme. Victoria avait également développé un projet de démystification du passage du secondaire au collégial pour des élèves de 5e secondaire afin de faciliter cette transition peu abordée. De plus, elle s’engageait auprès des personnes défavorisées de la ville de Québec ainsi qu’auprès de la Société de l’arthrite du Québec.

Au sujet de la Fondation Boursiers Loran et de la Bourse Loran

Reconnaissant que l’excellence scolaire ne constitue pas l’unique prédicteur de la performance future d’un leader, un groupe de bénévoles dédiés s’est mis au défi d’identifier et de soutenir les jeunes canadiens qui démontrent de la détermination, de l’engagement communautaire et du potentiel en leadership.

Chaque boursier Loran reçoit une bourse renouvelable de quatre ans d’une valeur allant jusqu’à 100 000 $, comprenant une allocation annuelle de 10 000 $ et une dispense des droits de scolarité du même montant, au sein des 25 universités partenaires. Il profite également d’un financement d’une valeur maximal de 10 000 $ pour trois stages d’été au Canada ou à l’étranger, d’un programme de mentorat individuel et de la possibilité de connecter avec d’autres jeunes à haut potentiel lors des rencontres de boursiers. 

Source : Fondation Boursiers Loran