Nouveau regroupement de recherche multidisciplinaire ALÉA

Une expertise partagée en méthodes numériques et statistiques

Photo : Michel Caron - UdeS

On peut le constater depuis les derniers mois : l’analyse de données statistiques est primordiale dans notre compréhension des grands enjeux de la société. La collecte des données, leur catégorisation, leur utilisation et leur interprétation sont au cœur d’innombrables recherches, et ce, dans toutes les sphères d’activités scientifiques.

Depuis septembre dernier, une trentaine de chercheuses et chercheurs des huit facultés et écoles de l’Université de Sherbrooke ont créé ALÉA, un regroupement collaboratif dédié au partage, à la formation et au développement de méthodes numériques en support à la recherche scientifique et au développement technologique.

À l'origine, le nom ALÉA vient du latin alea, qui signifie « jeu de dés », « hasard ». Il représente ici l’éventail presque infini des connaissances que peuvent apporter les données que l’on scrute et desquelles on retire de nouvelles connaissances ainsi que les résultats parfois surprenants que peuvent révéler les phénomènes étudiés.

Multidisciplinaire, et toujours en recrutement!

Dès ses débuts, ALÉA aspire à être un modèle de collaboration. En effet, l'équipe des responsables est composée de deux codirecteurs de la Faculté des Sciences, les professeurs Dominique Gravel (biologie) et Éric Marchand (mathématiques). Elle compte également sur l’expertise des professeurs Alan Cohen, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (Médecine de famille) et Jean-Herman Guay, de la Faculté des lettres et sciences humaines (Politique appliquée).

Toute personne faisant de la recherche à l’Université de Sherbrooke ayant un intérêt marqué dans le domaine des méthodes quantitatives peut devenir membre d’ALÉA. Le regroupement organise des séminaires et des ateliers de formation pouvant bénéficier aux membres et à leurs équipes de recherche.

Nous voulons qu’ALÉA serve de tremplin pour la collaboration interdisciplinaire entre équipes de recherche. Éventuellement, nous espérons aussi pouvoir favoriser des projets de recherche en cotutelle, à la maîtrise ou au doctorat.

Professeur Éric Marchand

Les membres d’ALÉA visent également l'établissement de partenariats avec des organisations externes, gouvernementales ou privées.
 

Le Centre de consultation statistique

Le Centre de consultation statistique (CeCS) fait partie intégrante d’ALÉA. Il a été créé pour soutenir les personnes utilisant les statistiques dans leurs recherches et activités professionnelles, mais qui ne sont pas nécessairement des expertes en la matière. À peu de frais, les équipes de recherche et les organisations peuvent contacter le conseiller spécial du CeCS, le statisticien Jean-Philippe Morissette.

Depuis la création d’ALÉA et du CeCS, j’ai pu soutenir près d’une trentaine d’étudiantes et étudiants aux études supérieures ainsi que des membres du corps professoral pour leur permettre de bien clore leur projet en présentant des résultats valides, justes et intéressants, commente ce dernier. Ces projets vont d’un simple calcul de taille d’échantillon à l’analyse complète d’une base données en passant par l’implémentation d’un algorithme ou d’une procédure dans votre logiciel de manipulation de données préféré (SPSS, R, Excel, etc.). Lorsque les besoins demandent une expertise très pointue, j’ai la possibilité de soumettre le cas aux membres d’ALÉA pour compléter la consultation et valider les méthodes suggérées.

Jean-Philippe Morissette

Avec la reprise des activités de recherche le 4 mai dernier sur les campus de l’UdeS, l’équipe d’ALÉA est heureuse de pouvoir offrir ses services en consultation statistique. Elle est également disposée à accueillir tout nouveau membre ayant un intérêt dans le domaine des méthodes quantitatives.