Célébration de la recherche et des études supérieures

La pertinence de la science mise de l’avant par les prix Recherche et création

Les travaux du professeur Sherif Abou Elela ont fait bondir la recherche sur l’ARN; ceux du professeur Harold Bérubé guideront les municipalités dans leurs démarches pour les années à venir.

Ces 2 professeurs reçoivent chacun le Prix de la recherche et de la création parce que leurs travaux participent de façon remarquable au monde qui les entoure. Mais comment leurs œuvres respectives se distinguent-elles précisément?

Médecine et sciences de la santé

Professeur Sherif Abou Elela

Le professeur Sherif Abou Elela
Le professeur Sherif Abou Elela

Photo : Martin Blache - UdeS

Discrets quand tout va bien; flamboyants aux heures difficiles, comme en période de famine : non, ce ne sont pas les 4 Fantastiques. C’est aux introns que le professeur Sherif Abou Elela a redonné leurs lettres de noblesse.

Quand une cellule copie une partie de son ADN pour fabriquer une protéine, elle en reproduit aussi les introns. Mais, comme ils se dégradent rapidement, ils ont été considérés comme inutiles… jusqu’ici.

En produisant 304 souches de levures privées chacune d’un intron – toujours différent –, le professeur Abou Elela et son équipe créent la surprise. Ils établissent que, lorsque les nutriments manquent, les introns ralentissent le développement d’une cellule, réduisant du même coup ses besoins nutritionnels. La cellule augmente ainsi ses chances de survie.

L’article « Introns are mediators of cell response to starvation », publié dans la prestigieuse revue Nature, a entraîné une petite révolution dans le monde scientifique. La découverte du professeur Abou Elela ouvre notamment des pistes de recherche sur les mécanismes de survie des cellules cancéreuses.

Pour l’originalité de son approche et l’impact de sa découverte, l’Université de Sherbrooke est très fière de remettre le Prix de la recherche et de la création en Médecine et en sciences de la santé au professeur Sherif Abou Elela.

Sciences humaines et sociales

Professeur Harold Bérubé

Le professeur Harold Bérubé
Le professeur Harold Bérubé

Photo : UdeS

C’est l’ordre de gouvernement le plus proche des gens… Et, pourtant, c’est aussi celui qui est élu avec le taux moyen de participation le plus bas. Depuis leur création, les municipalités se battent pour être reconnues, par la population comme par leurs vis-à-vis provincial ou fédéral.

Avec son ouvrage Unité, autonomie, démocratie. Une histoire de l’Union des municipalités du Québec, paru aux Éditions du Boréal, le professeur Harold Bérubé pose de solides fondations pour cette reconnaissance méritée. Axé sur l’histoire de l’association fondée pour unifier et fortifier les municipalités, l’ouvrage retrace 100 ans de gouvernance municipale.

Il démontre toute la pertinence de ces organes gouvernementaux. Parmi leurs luttes, certaines s’illustrent, qu’elles soient terminées ou non : étatiser l’hydroélectricité, répondre à l’urgence climatique, développer l’économie locale ou accompagner une population vieillissante.

Le professeur Bérubé dresse un portrait scientifique du passé et du présent des municipalités, pour un avenir mieux préparé. Et les responsables municipaux le savent, comme en témoigne la réception de l’ouvrage et des conférences qu’a prononcées le professeur Bérubé.

Pour son travail rigoureux et judicieux, l’Université de Sherbrooke est très fière de remettre le Prix de la recherche et de la création en Sciences humaines et sociales au professeur Harold Bérubé.

Prix de la recherche et de la création
Le Prix de la recherche et de la création récompense le caractère original des travaux de recherche des personnes lauréates. Il souligne une découverte, une publication scientifique ou une œuvre de création significative qu’elles ont publiée au cours de l’année civile précédant le concours.

Célébration de la recherche et des études supérieures
Annuellement, la Célébration de la recherche et des études supérieures fait rayonner le talent immense qui s’épanouit à l’Université de Sherbrooke. Cette année, l’institution a choisi de célèbrer ce talent, même à distance… Avec la crise de la COVID-19, la qualité de la recherche à l’UdeS gagne autant, sinon plus!, à être soulignée.

Dans le cadre de cette célébration, la direction reconnaît donc plusieurs réalisations extraordinaires des membres de la  communauté UdeS. Elle remet aussi des prix institutionnels, notamment le Prix de la recherche et de la création, le Prix Tremplin en recherche et en création, le Prix de la meilleure thèse de doctorat et les prix du Concours de vulgarisation scientifique.