Un projet de modernisation de près de 10 millions de dollars

Le Campus de la santé sera doté d’un Carrefour du savoir

Le ministre François Bonnardel a annoncé un investissement important pour la construction du Carrefour du savoir au Campus de la santé. On le voit ici en compagnie de la vice-rectrice Christine Hudon, du doyen Dominique Dorion, de la vice-rectrice Denyse Rémillard et de la députée Geneviève Hébert.

Le ministre François Bonnardel a annoncé un investissement important pour la construction du Carrefour du savoir au Campus de la santé. On le voit ici en compagnie de la vice-rectrice Christine Hudon, du doyen Dominique Dorion, de la vice-rectrice Denyse Rémillard et de la députée Geneviève Hébert.


Photo : UdeS - Martin Blache

Vétuste, défraîchie et mal adaptée aux besoins actuels : c’est ainsi qu’on décrit la Bibliothèque des sciences de la santé, bâtie en 1965. Or, le Campus de la santé s’apprête à tourner la page avec la construction du Carrefour du savoir, un projet de modernisation qui voit le jour grâce à une aide gouvernementale généreuse et au soutien de La Fondation de l’Université de Sherbrooke.

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, était de passage à la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) pour annoncer l’octroi d’une aide gouvernementale de 7 millions de dollars, au nom du ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge.

Ce montant sera investi dans la construction d’un nouveau bâtiment relié aux infrastructures existantes et annexé au Pavillon de santé de précision et de recherche translationnelle, au cœur du Campus de la santé. Le nouvel espace abritera une bibliothèque ainsi qu’un centre de formation. Le coût du projet totalise près de 10 millions de dollars.

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel.
Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel.

Photo : UdeS - Martin Blache

Je me réjouis de cette excellente nouvelle pour l’Université de Sherbrooke et pour toute la région de l’Estrie. Je suis persuadé que le futur Carrefour du savoir deviendra l’une des raisons du succès des futurs étudiants du domaine de la santé de l’Université.

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie 

Le doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, le professeur Dominique Dorion.
Le doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, le professeur Dominique Dorion.

Photo : UdeS - Martin Blache

Le Carrefour du savoir constitue un projet beaucoup plus ambitieux et innovant que la modernisation de la bibliothèque. Outre une bibliothèque, le nouvel espace comprendra un centre de formation en recherche documentaire et en informatique de la santé et constituera ainsi un lieu de partage et de transfert de connaissances.

Dominique Dorion, doyen de la FMSS 

Vue aérienne du futur Carrefour du savoir.
Vue aérienne du futur Carrefour du savoir.

Photo : fournie

La construction du Carrefour du savoir s’inscrit dans les projets prioritaires du Plan québécois des infrastructures 2019-2029. Elle est rendue possible grâce aux efforts concertés du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, du Secrétariat du Conseil du trésor et du ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec.

La FMSS salue également la collaboration du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, de même que le soutien financier de la Fondation de l’Université de Sherbrooke, qui, par le biais d'un don de la Société des médecins de l’Université de Sherbrooke, versera 1 million de dollars pour la réalisation des plans et devis.

Moderne et hautement technologique

Plan montrant la vue extérieure du futur Carrefour du savoir.
Plan montrant la vue extérieure du futur Carrefour du savoir.
Photo : fournie

La nouvelle bibliothèque du Campus de la santé sera localisée dans un bâtiment indépendant. Les locaux actuels étant complètement dépassés – fenestration et éclairage insuffisants, manque de salles, système électrique désuet, réseau sans fil inadéquat, etc. –, ils ne répondent plus aux normes et ne remplissent plus leur vocation auprès de la communauté étudiante et des équipes de recherche. La construction d’un nouvel espace s’avérait incontournable.

Photo : fournie

D'une superficie de 1300 mètres carrés, le bâtiment privilégiera les espaces ouverts et sera muni d’équipements à la fine pointe de la technologie. La mise en place de zones de travail individuel et collaboratif, de salles de formation et d’aires de détente fait également partie des plans d’aménagement.

La construction du Carrefour du savoir et celle du Pavillon de santé de précision et de recherche translationnelle se feront simultanément à compter de l'automne 2021, pour une livraison prévue en décembre 2022.