Prévenir la criminalité financière

La Banque CIBC renouvelle son partenariat avec la Chaire de recherche en intégrité financière de l’UdeS

L'Université se réjouit de la contribution de la Banque CIBC. Sur la photo: Pr François Coderre, doyen de l'école de gestion, Sylvain Vinet, chef régional et premier vice-président, Région Est du Canada, Distribution Détail à la Banque CIBC, Pr Michel Dion, titulaire de la Chaire de recherche en intégrité financière CIBC et Pr Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures à l'UdeS.
L'Université se réjouit de la contribution de la Banque CIBC. Sur la photo: Pr François Coderre, doyen de l'école de gestion, Sylvain Vinet, chef régional et premier vice-président, Région Est du Canada, Distribution Détail à la Banque CIBC, Pr Michel Dion, titulaire de la Chaire de recherche en intégrité financière CIBC et Pr Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures à l'UdeS.
Photo : UdeS - Michel Caron

Le phénomène de la criminalité financière s’est complexifié au cours des dernières années. À l’ère de la technologie où les fraudes, les failles informatiques, les enjeux de sécurité et la criminalité financière sont des thèmes d’actualité, la recherche pour contrer ce phénomène est cruciale.

Depuis plus de 10 ans, la Chaire de recherche en intégrité financière CIBC de l’Université de Sherbrooke s’engage à mieux les comprendre et surtout, à mieux les prévenir. Aujourd’hui, la Banque CIBC renouvelle son partenariat avec la Chaire de recherche grâce à une généreuse contribution philanthropique de 500 000 $. Cet appui lui permettra de poursuivre les travaux pour les cinq prochaines années.

Le professeur Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l’Université de Sherbrooke, se réjouit de cette contribution.

L’annonce d’aujourd’hui est bien importante pour nous. En plus de pérenniser le développement des recherches en intégrité financière, le partenariat avec la Banque CIBC démontre qu’une fois de plus, l’UdeS se démarque par la qualité de ses chaires qui savent répondre aux enjeux de la société.

La recherche pour solutionner les enjeux reliés à la criminalité financière

« La Banque CIBC est très fière d’appuyer la Chaire de recherche en intégrité financière de l’UdeS depuis maintenant 10 ans. À titre de partenaire, nous avons investi plus de 1 M$ au sein de cette chaire pour permettre à des chercheurs de trouver des solutions novatrices aux enjeux complexes reliés à la criminalité financière », mentionne Sylvain Vinet, chef régional et premier vice-président, Région Est du Canada, Distribution Détail à la Banque CIBC.

Pour le doyen de l’École de gestion, le professeur François Coderre, « la contribution de la Banque CIBC s’inscrit dans la volonté de l’École de gestion de mieux préparer les gestionnaires de demain aux pratiques de gestion responsable ».

Le professeur Michel Dion, titulaire de la Chaire de recherche en intégrité financière CIBC a tenu à souligner le travail exceptionnel de son équipe de chercheurs interdisciplinaires qui proviennent tant du domaine de la finance, de l’économie que du droit.

« Depuis les débuts de la Chaire, nous avons travaillé sur plusieurs projets de recherche qui visaient à analyser les pratiques et structures de gouvernances dans les entreprises canadiennes, nos travaux permettent maintenant une analyse plus ciblée, affirme-t-il. Dans ce second mandat, nous allons explorer des problématiques très actuelles telles que la responsabilité sociale des entreprises, la compensation offerte aux victimes de crimes financiers au Canada, la réglementation des services financiers dans différentes régions du monde, l’impact des annonces médiatiques de fraude sur les marchés. »

À propos de la Chaire de recherche en intégrité financière
La Chaire de recherche en intégrité financière CIBC vise à développer des moyens de mieux prévenir la criminalité financière, dans le contexte des cultures organisationnelles et des règles de gouvernance. 

Elle tente plus précisément de comprendre comment une culture de l’intégrité dans les entreprises pourrait contribuer à ces moyens de prévention. Elle se penche sur les ajustements organisationnels qui pourraient être requis, en ce sens, dans les pratiques de gouvernance, mais aussi dans le leadership éthique des dirigeants d’organisations.

À propos de la Banque CIBC
La Banque CIBC est une institution financière de premier rang en Amérique du Nord qui compte 10 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises, y compris des clients institutionnels et du secteur public. Par l’intermédiaire de Services bancaires personnels et PME, de Groupe Entreprises et Gestion des avoirs, et de Marchés des capitaux, la Banque CIBC offre un éventail complet de conseils, de solutions et de services au moyen de son réseau de services bancaires numériques de premier plan, de ses emplacements dans tout le Canada et de ses bureaux aux États-Unis et dans le monde entier.