Appel de candidatures pour la 9e délégation UdeS à la COP

Les changements climatiques au cœur des décisions politiques

La délégation de l’UdeS à la COP22 qui s’était tenue à Marrakech en 2016.
La délégation de l’UdeS à la COP22 qui s’était tenue à Marrakech en 2016.
Photo : UdeS

Les décideurs de demain seront de plus en plus appelés à prendre en considération les enjeux environnementaux dans leurs processus décisionnels. Alors que la classe politique actuelle ne semble pas toujours savoir sur quel pied danser en matière d’environnement, il importe que la formation des futurs leaders politiques ou économiques aborde le sujet de front.

C’est pourquoi l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke offre la chance aux étudiantes et aux étudiants de 2e cycle de faire partie de la prochaine délégation universitaire qui participera à la Conférence des parties sur les changements climatiques (COP25) qui se tiendra cette année à Santiago, au Chili.

Des problématiques vécues par les réfugiés climatiques en passant par la santé et le rôle de l’OMS face aux changements climatiques, les étudiantes et les étudiants auront la possibilité de réaliser des travaux de recherche sur une variété de thématiques reliées aux enjeux climatiques.

Le cours de 9 crédits est offert aux étudiantes et aux étudiants de la maîtrise en études politiques appliquées, de la maîtrise en environnement, de la maîtrise en droit international et politique internationale appliqués et tout autre programme de 2e cycle pertinent.

« Il s’agit d’une occasion unique pour les étudiants de voir le déroulement de négociations, de saisir un peu mieux toute la complexité entourant ces négociations et de voir ce qui peut être fait, concrètement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale et s’adapter aux changements climatiques à venir », mentionne la chargée de cours Catherine Gauthier qui s’implique dans l’organisation de l’activité.

Elle ajoute que les étudiants auront l’occasion d’assister à des conférences de haut niveau, de rencontrer des décideurs de partout sur la planète, d’échanger avec des scientifiques, des environnementalistes, des politiciens et des hauts fonctionnaires sur les différents aspects entourant ces négociations.