Le professeur Eric Goulet contribue à l’innovation en matière de défense nationale

Entraîner les soldats à s’adapter à la déshydratation

Le professeur Eric Goulet entouré de ses étudiantes et étudiants à la maîtrise et au doctorat et de son assistant de recherche, Martin Lamontage-Lacasse, également réserviste avec les Fusilliers de Sherbrooke.

Le professeur Eric Goulet entouré de ses étudiantes et étudiants à la maîtrise et au doctorat et de son assistant de recherche, Martin Lamontage-Lacasse, également réserviste avec les Fusilliers de Sherbrooke.


Photo : UdeS

Plusieurs missions des militaires se déroulent sous des climats chauds et à des endroits où l’accès à l’eau potable est difficile et nécessite une logistique complexe. Les soldats sont ainsi confrontés à un risque de déshydratation sévère, laquelle peut nuire à leur performance physique, cognitive et psychologique. Est-ce possible de s’entraîner à s’adapter à la déshydratation et de maintenir ses capacités? C’est ce que vérifiera Eric Goulet, professeur à la Faculté des sciences de l’activité physique de l’Université de Sherbrooke (UdeS), grâce à une subvention de près de 200 000 $ octroyée dans le cadre du programme Innovations pour la défense, l’excellence et la sécurité (IDEeS). Le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan, accompagné de la ministre du Développement international Marie-Claude Bibeau, en a fait l’annonce lors de son passage à l’UdeS le 16 janvier dernier.

Les recherches du professeur Eric Goulet viseront précisément à mesurer les effets d’une adaptation à la déshydratation causée par la chaleur chez des militaires lors d’une période d’entraînement. « Nous voulons vérifier si l’être humain peut s’ajuster aux effets de la déshydratation comme on s’habitue au stress thermique ou à l’altitude. Concrètement, nous allons entraîner des gens à perdre du liquide », explique le professeur Goulet.

En plus d’aider les Forces armées canadiennes à réaliser leurs missions en sécurité, cette recherche présente un fort potentiel d’application au-delà du contexte militaire. « Je pense surtout aux athlètes qui s’inquiètent souvent de ne pas boire suffisamment pour assurer une performance optimale, mais aussi aux personnes appelées à travailler dans des conditions de température élevée », soulève le professeur Goulet.

Ce projet contribuera également à la formation des étudiantes et étudiants à la maîtrise et au doctorat en sciences de l’activité physique qui évoluent sous la direction du professeur Goulet, puisqu’ils auront la chance de participer à la réalisation de cette étude.

À propos du professeur Eric Goulet

Le professeur Eric Goulet est une véritable référence dans le domaine de l’hydratation et de la performance. Ses travaux ont pour but de répondre à des problématiques de terrain tangibles et d’offrir des pistes de solutions pouvant être utilisées par les athlètes, les entraîneurs et les professionnels de la santé. Il a fondé le laboratoire de recherche sur la performance, l’hydratation et la thermorégulation de l’Université de Sherbrooke en 2010, laboratoire qu’il dirige depuis.