Grand Prix d’excellence pour le virage vert de Nez rouge Sherbrooke

Les premiers arbres de la Forêt Nez rouge ont été plantés en mai dernier.
Les premiers arbres de la Forêt Nez rouge ont été plantés en mai dernier.
Photo : UdeS

En prenant un virage vert pour l’Opération Nez rouge à l’automne 2017, la Corporation études-sports de l’Université de Sherbrooke a misé juste. Non seulement elle a mis sa créativité au service du développement durable, mais ceci lui a valu en plus l’un des 5 Grands Prix d’excellence remis lors du Gala des prix d’excellence en environnement des Cantons-de-l’Est.

L’équipe du développement durable et de la Corporation Études-sports de l’Université de Sherbrooke ont reçu l’un des 5 Grands prix d’excellence en environnement.
L’équipe du développement durable et de la Corporation Études-sports de l’Université de Sherbrooke ont reçu l’un des 5 Grands prix d’excellence en environnement.
Photo : Fournie

C’est en collaboration avec l’équipe du développement durable de l’UdeS que Nez Rouge Sherbrooke a mis en place des mesures afin d’incorporer les principes de développement durable dans toutes ses opérations. Le système de gestion des matières résiduelles a été bonifié à la centrale d’opération, en utilisant notamment de la vaisselle compostable et en multipliant le nombre d’îlots de tri. Et comme l’opération se déroule évidemment en voiture, la compensation des gaz à effet de serre est un incontournable.

La Forêt Nez rouge en devenir

L’équipe de Nez rouge s’est donc engagée à compenser les gaz à effet de serre émis par les véhicules des bénévoles par l’achat de crédits carbone, une première au Québec pour l’organisation Nez rouge.

C’est ainsi que pour compenser les 74 237 km parcourus par les bénévoles tout au long de la campagne 2017, l’Opération Nez rouge Sherbrooke a acquis 16 crédits carbone par le biais du Programme de compensation CO2 ECOTIERRA-UdeS. Le programme permet, pour chaque unité achetée, une contribution au développement de l’énergie renouvelable à l’UdeS, une contribution au financement de stages et de bourses d’études dans des domaines liés aux changements climatiques et à la compensation carbone. En plus, pour chaque crédit, un arbre est planté dans la Forêt Nez rouge de Sherbrooke, un espace situé en arrière du stade extérieur. Cette forêt sera aménagée au fil des ans en tenant compte de l’écosystème du mont Bellevue et de la proximité des ruches du Campus.

Un raccompagnement électrique!

Finalement, 600 km ont été parcourus à bord de six véhicules 100 % électriques à l’occasion des deux « soirées électriques » organisées en collaboration avec l’Université de Sherbrooke et le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie.

On répète ça cette année? Certainement!