Prix 2018 Education LCA Leadership Award pour la première fois à une université canadienne

L'UdeS se distingue en analyse du cycle de vie et en économie circulaire

Le professeur Mourad Ben Amor et ses étudiants.
Le professeur Mourad Ben Amor et ses étudiants.
Photo : UdeS - Michel Caron

Le professeur Mourad Ben Amor est reparti de la dernière conférence annuelle nord-américaine en analyse du cycle de vie et en économie circulaire avec un prix reconnaissant son apport significatif au domaine dans le volet Éducation : le 2018 Education LCA Leadership Award.

Les 2018 LCA Award ont eu lieu au Colorado à fin du mois de septembre, conférence organisée par the American Center for Life Cycle Assessment (ACLCA), qui honore des individus et des entreprises qui font progresser l'application de l'analyse du cycle de vie et l'innovation en matière de durabilité environnementale. « L’analyse du cycle de vie, c’est la branche génie du développement durable », résume bien le Pr Ben Amor.  On parle d’un outil pour mesurer les ressources nécessaires pour fabriquer un produit ou offrir un service, de l’extraction de la matière première jusqu’à la fin de vie utile, suivi de la quantification des impacts potentiels de cette action sur l’environnement.

Au total, 250 leaders intéressés par l’analyse du cycle de vie se sont donné rendez-vous au plus important rassemblement en Amérique du Nord dans le domaine pour partager leur expertise et leur savoir-faire. Occasion toute indiquée pour ces acteurs engagés provenant à la fois du monde gouvernemental, scolaire, industriel ou communautaire de faire avancer la science et ainsi viser la durabilité environnementale.

« C’est la première fois qu’une université canadienne se voit remettre ce prix, ajoute le Pr Ben Amor.  Une des raisons qui m’amène à être particulièrement fier de ce prix, c’est toute l’histoire derrière la croissance de notre équipe à Sherbrooke, du Groupe de recherche que j’ai fondé, le LIRIDE, le Laboratoire interdisciplinaire de recherche en ingénierie durable et écoconception. Il y a eu une super belle évolution, et ce prix vient nous montrer qu’on a eu raison et que l’on joue dans la cour des grands. L’UdeS est maintenant positionnée comme institution de référence en analyse du cycle de vie. On peut être fière comme organisation. »

Activités du LIRIDE

Un texte détaillé sur les travaux du LIRIDE a précédemment été publié en mai 20171, avec plusieurs exemples d’applications des travaux de l’équipe. Un exemple de projet sur lequel travaille le LIRIDE serait d’évaluer, par une analyse du cycle de vie, la variabilité du profil environnemental d’un bâtiment certifié LEED. Cette variabilité sera occasionnée par la modification de différentes configurations de matériaux apportée au bâtiment étudié.

Le LIRIDE se positionne principalement dans trois secteurs d’activités, soit les matériaux, l’énergie et le bâtiment. La mission du LIRIDE est de développer et d'intégrer les connaissances et les outils du cycle de vie pour une mise en œuvre efficace vers le développement durable.

« Ce qui est intéressant aussi avec nos activités de recherche, c’est que l’on a plusieurs collaborations, autant avec d’autres facultés ici à l’UdeS qu’avec d’autres universités à travers la planète. On peut avoir à collaborer avec des équipes en droit, qui travaillent par exemple sur des causes en lien avec des sites contaminés, avec l’École de gestion ou la Faculté des sciences. On a des collaborations aussi avec l’Université de Bordeaux, Technical University of Denmark et avec L’École polytechnique de Zurich, entre autres. »

Félicitations au Pr Ben Amor ainsi qu’à toute son équipe de recherche pour cette reconnaissance significative!