International

Audrey Marcoux et le Canada visent les Jeux panaméricains

Audrey Marcoux, dans l'uniforme de l'équipe canadienne d'handball.
Audrey Marcoux, dans l'uniforme de l'équipe canadienne d'handball.

Photo : Courtoisie/Rocio de la Torre

Il ne fallait pas chercher Audrey Marcoux à la fin du camp d’entraînement et lors des premiers matchs de la saison de l’équipe féminine de soccer Vert & Or. La défenseure de cinquième année avait en effet temporairement mis le soccer de côté, afin de prendre part à un camp d’entraînement à Strasbourg (France) et à une importante série de deux matchs de qualification en vue des Jeux panaméricains qui se tiendront à Lima (Pérou) en 2019, avec la sélection nationale de handball.

Capitaine en défensive pour le Canada lors de deux matchs face aux États-Unis les 2 et 5 septembre derniers, l’étudiante à la maîtrise en adaptation scolaire et sa coéquipière sherbrookoise Émily Routhier n’ont malheureusement pu contribuer à qualifier le Canada à la suite de défaites de 20-22 et 16-26. Les meilleures joueuses de handball au pays devront donc jouer leurs dernières cartes à l’occasion d’un tournoi de la dernière chance qui aura lieu dans quelques semaines. Une seule place sera alors disponible pour cette ultime occasion de mériter un laissez-passer pour les prochains Jeux panaméricains. La concurrence y sera très forte venant notamment du Chili, du Mexique et du Vénézuela.

Audrey porte les couleurs de l’unifolié depuis 2011 et a eu l’occasion de participer avec ses coéquipières canadiennes à de nombreuses compétitions internationales.

« J’étais vraiment contente du temps de jeu et de la confiance que j’ai eu de la part de mon entraîneur lors des dernières semaines et face aux matchs contre les États-Unis, bien que je sois déçue des résultats. Lors du premier match en Alabama, on a tellement passé près de surprendre les Américaines. Lors du match-retour au Centre Claude-Robillard à Montréal trois jours plus tard, il fallait gagner par au moins trois buts et notre mauvais début de match a rendu cette tâche impossible plus le match avançait », a-t-elle indiqué.

La Sherbrookoise et sa partenaire de l’équipe nationale Émily Routhier sont maintenant soutenues par Excellence sportive Sherbrooke et son programme Sherbrooke International.

D’ici le tournoi de la dernière chance, la no 15 du Vert & Or a rejoint la troupe de Tony Perrier dans sa quête d’une qualification pour les éliminatoires au sein de la Ligue universitaire provinciale.

Audrey et les autres membres de la formation féminine de l’Université de Sherbrooke disputent deux matchs ce week-end, soit vendredi soir 14 septembre à 19 h au Coulter Field de l’Université Bishop’s face aux Gaiters et dimanche à 15 h 30 au terrain Concorde du Campus principal de l’UdeS. Les championnes en titre de U Sports, les Carabins de l’Université de Montréal, seront les visiteuses pour ce duel.