Nouvelle formation continue

Ombudsmans : notions essentielles et meilleures pratiques

Johanne Savard, Guy Parent et Raymonde Saint-Germain.
Johanne Savard, Guy Parent et Raymonde Saint-Germain.
Photo : Université de Sherbrooke

Durant cinq jours, du 30 mai au 3 juin 2016, vingt-cinq personnes ont participé à la première édition de la formation Ombudsmans : notions essentielles et meilleures pratiques. Cette formation a été élaborée par le Forum canadien des ombudsmans (FCO) et la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, avec la contribution de Osgoode Law School, par l'intermédiaire de la formation Essentials for Ombuds offerte en anglais à Toronto.

En tout, dix-huit formateurs, ombudsmans, juges, professeurs et professionnels ont contribué par leurs expertises respectives à former les participants sur les différents aspects de la fonction d’ombudsman et sur des aspects particuliers, tels que le travail avec les personnalités difficiles, les stratégies de communication, la rédaction des recommandations, etc.

Les participants provenaient du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, de l’Alberta et du Maroc.
Les participants provenaient du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, de l’Alberta et du Maroc.
Photo : Université de Sherbrooke

Les participants, quant à eux, provenaient du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, de l’Alberta et du Maroc. Ils travaillent dans des bureaux d’ombudsman, souhaitent accéder à la fonction d’ombudsman ou veulent intégrer des facettes de la fonction pour améliorer leur travail actuel.

Lors de la dernière journée de formation, trois ombudsmans d’expérience, soit Guy Parent (Ombudsman des vétérans du Canada), Raymonde Saint-Germain (Protectrice du citoyen, Le Protecteur du citoyen du Québec) et Johanne Savard (Ombudsman de la ville de Montréal), ont rappelé quelques notions fondamentales évoquées pendant la semaine et présenté des éléments visant à mieux comprendre l’impact du travail des ombudsmans, démontrant ainsi la valeur ajoutée de la fonction d’ombudsman dans les organisations.

Le comité aviseur était composé des personnes suivantes :

  •  Pascale Descary, ombudsman de l’Université de Montréal, membre du FCO
  • Amélie Lavigne, coordonnatrice académique et au développement des programmes en prévention et règlement des différends, Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke
  • Nicolas Ouimet, coordonnateur à la formation continue, Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke
  • Jean-François Roberge, professeur agrégé de l’Université de Sherbrooke et directeur des programmes en prévention et règlement des différends
  • Johanne Savard, ombudsman de la Ville de Montréal, membre du FCO
  • Joëlle Thibault, protectrice de la personne à Hydro-Québec, membre du FCO