Grand Prix LOJIQ : deux diplômés en génie à l’honneur

Renaud Lafortune et Dragan Tutić font rayonner le Québec

Renaud Lafortune et Dragan Tutić, cofondateurs de Oneka Technologies
Renaud Lafortune et Dragan Tutić, cofondateurs de Oneka Technologies
Photo : Université de Sherbrooke

Deux diplômés en génie mécanique de l’Université de Sherbrooke et cofondateurs de l’entreprise Oneka Technologies, Renaud Lafortune et Dragan Tutić, ont obtenu le Grand Prix LOJIQ 2016 lors de la 8e remise des Prix LOJIQ tenue le 31 mai à l’Assemblée nationale du Québec devant plus de 200 invités. À cette occasion, onze projets de mobilité internationale ont fait l’objet de commentaires d’excellence de la part des Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ). Le parcours de l’un des lauréats, Dragan Tutić, est fort éloquent à ce propos puisque c’est dans le cadre d’un échange universitaire en Corse (France), parrainé par LOJIQ, que lui viendra l’idée de concevoir des modules autonomes de production d’eau potable par la seule force des vagues, en se demandant d’où vient l’eau de ces insulaires.

Renaud Lafortune reçoit le Grand Prix LOJIQ des mains du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, lors de la 8e cérémonie des Prix LOJIQ qui s’est tenue le 31 mai à l’Assemblée nationale du Québec.
Renaud Lafortune reçoit le Grand Prix LOJIQ des mains du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, lors de la 8e cérémonie des Prix LOJIQ qui s’est tenue le 31 mai à l’Assemblée nationale du Québec.

Photo : LOJIQ

Les ingénieurs sherbrookois ont remporté ce prix en raison des retombées générées par leur projet en faveur du développement et du rayonnement du Québec mais également parce que leur prototype a fait l’objet d’un très grand intérêt lors d’une mission commerciale à Singapour dans le cadre d’un grand rassemblement d’entreprises spécialisées en dessalement de l’eau. Très active sur la scène internationale, Oneka Technologies a participé tout récemment à l'International Conference on Ocean Energy 2016 à Édimbourg au Royaume-Uni, et les deux diplômés de la Faculté de génie se préparent à participer à une autre conférence dans les Caraïbes, où la solution qu'il propose, représente un fort enjeu.

« La perspective principale de LOJIQ s'inscrit dans l'action de chacun et chacune de ses participants qui contribuent à faire connaître le Québec et qui nous reviennent avec une expérience et une ouverture qui enrichissent la communauté », a souligné le dirigeant de LOJIQ, M. Alfred Pilon. L’idée de Dragan a cheminé et a rassemblé 11 étudiants autour d’un projet de fin de baccalauréat de conception et fabrication d’un prototype flottant devant dessaler 10 000 litres d’eau par jour pour alimenter 2000 habitants. Ils iront tester ces modules flottants aux Îles-de-la-Madeleine en 2014. Ces tests répondent aux objectifs fixés et les deux lauréats fonderont leur entreprise Oneka Technologies quelques mois plus tard en 2015.

Comme si ce n’était pas assez, Dragan et Renaud ont remporté tout dernièrement la première Bourse Pierre-Péladeau d’une valeur de 50 000 $ pour le démarrage de leur entreprise. Les deux ingénieurs formés à Sherbrooke souhaitent devenir la référence en termes de conception des puits dans l’océan à faible coût. Avec ces nombreuses nominations, il va s’en dire qu’ils sont actuellement propulsés par une vague médiatique qui est tout à leur honneur.

À propos de LOJIQ

LOJIQ accompagne et soutient annuellement plus de 4 000 jeunes Québécois âgés de 18 à 35 ans qui, engagés dans une démarche de développement personnel et professionnel, recherchent une expérience de mobilité internationale enrichissante et formatrice. LOJIQ contribue également à accueillir près de 3 000 jeunes adultes étrangers au Québec. LOJIQ regroupe l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), l'Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ), l'Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ) et l'Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ). LOJIQ relève de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie.