Chaire de recherche du Canada sur les actionneurs à fluides intelligents

Le secret est dans la sauce

« Depuis que je suis jeune, je veux créer des robots puissants aux mouvements fluides comme les fameux Terminator ». Le professeur Jean-Sébastien Plante y travaille chaque jour dans son laboratoire du Parc Innovation avec son équipe d’étudiantes et d’étudiants jeunes et dynamiques.

Pour réussir à créer des muscles artificiels qui s’actionnent avec des mouvements fluides, on doit tenter de reproduire les caractéristiques des muscles humains. À l’heure actuelle, les technologies électriques ou hydrauliques ne nous permettent pas de nous rendre aussi loin.

Avec des images de vinaigrette et de pâte à modeler, Jean-Sébastien Plante vulgarise habilement les réponses aux questions suivantes :

  • Comment peut-on créer des muscles artificiels aux mouvements fluides?
  • C’est quoi exactement un fluide qui est intelligent?
  • Comment cette technologie se démarque-t-elle?
  • Comment ces innovations pourraient aider les gens?

Les domaines médicaux, industriels, robotiques, du transport et du divertissement pourraient voir cette technologie prendre vie par le biais de diverses applications. Sous la forme de robots collaboratifs, en symbiose avec les humains, cette nouvelle technologie de haute performance pourrait notamment permettre d’augmenter la performance des humains ou pallier des déficiences.

Titulaire de la nouvelle Chaire de recherche du Canada sur les actionneurs à fluides intelligents, Jean-Sébastien Plante vulgarise ses travaux de recherche avec vivacité et simplicité. Belle démonstration d’actionneurs de neurones avec une fluidité intelligente !