Concevoir des puits dans l’océan pour les communautés isolées

Oneka Technologies décroche une bourse de 50 000 $

Renaud Lafortune et Dragan Tutic, deux diplômés de la Faculté de génie, savourent un verre d'eau issu de leur prototype qui dessale l'eau de mer.
Renaud Lafortune et Dragan Tutic, deux diplômés de la Faculté de génie, savourent un verre d'eau issu de leur prototype qui dessale l'eau de mer.
Photo : UdeS

Dragan Tutic et Renaud Lafortune, de l'Université de Sherbrooke, remportent la première Bourse Pierre-Péladeau, d'une valeur de 50 000 $, pour le démarrage de leur entreprise Oneka Technologies. Il s’agit de la plus importante des trois bourses offertes annuellement par Québecor, qui verse cette année 100 000$ pour soutenir la relève entrepreneuriale.

Les jeunes entrepreneurs diplômés en génie mécanique, et maintenant étudiant en administration pour l'un (Dragan) et entrepreneur pour l'autre (Renaud), ont développé des unités de dessalement autonomes qui produisent de l'eau potable avec le mouvement des vagues comme unique source d'énergie. « Véritable catalyseur de développement, l’eau potable doit être accessible par le plus grand nombre. Nous souhaitons devenir la référence en matière de conception de puits dans l’océan à faible coût, » explique Dragan Tutic, l’un des co-fondateurs. L’entreprise est issue d’un projet démarré durant leurs études en génie, qui portait initialement le nom Odyssée.

« Ce montant va nous permettre de terminer notre développement technologique, et de mener la compagnie vers la commercialisation », indique Dragan Tutic, diplômé de la Faculté de génie et co-fondateur. Considéré comme étant le plus grand enjeu du 21e siècle, l’accès à l’eau potable deviendra une problématique incontournable pour les futurs ingénieurs. Oneka Technologies se positionne comme chef de file dans cette accessibilité en innovant dans un secteur en plein développement.

« Une fois de plus, je suis renversé par l'esprit d'initiative et la créativité exceptionnelle de nos jeunes entrepreneurs, a déclaré Pierre Dion, président et chef de la direction de Québecor. Les projets qui ont retenu l'attention de notre jury se démarquent tous par leur vision innovante. Non seulement les entreprises récompensées sont-elles prometteuses, mais leur mission est réellement porteuse d'un impact social et environnemental majeur », a-t-il ajouté.

Par l'entremise de cette reconnaissance, Québecor offre un soutien financier notable aux boursiers et contribue également à donner de la crédibilité à leurs futures entreprises.