Forces Avenir 2016

L’UdeS dévoile ses candidatures

Photo : François Lafrance

Une application permettant de générer un CV selon les normes du Québec, des activités pour sensibiliser la population au développement durable, une revue littéraire comprenant textes, images, vidéo et audio : voilà autant de projets qui ont été sélectionnés par les Services à la vie étudiante de l’Université de Sherbrooke pour le concours Forces Avenir 2016.

Au total, quatre personnalités et six projets verront leur candidature analysée par les différents jurys de Forces Avenir, un concours interuniversitaire qui récompense l’engagement bénévole des étudiantes et étudiants depuis 1999.

Des projets aux retombées concrètes

ConseillerVirtuel.ca représentera l’UdeS dans la catégorie Société, communication et éducation pour la création d’une plateforme Web qui emmagasine les informations scolaires et professionnelles afin de faciliter l’élaboration du CV. L’objectif de cette plateforme est de simplifier la création d’un CV qui répond aux normes québécoises en éliminant les barrières d’accessibilité à des populations vulnérables telles que les nouveaux arrivants ou les personnes à faible revenu.

De son côté, la revue Cavale a été sélectionnée dans la catégorie Arts, lettres et culture. Cette revue de littérature et d’arts visuels des étudiantes et étudiants de l’UdeS a débuté ses activités en mars 2015. Depuis, elle a publié les dessins, peintures et photographies de huit artistes, de même que les œuvres littéraires d’une trentaine d’auteurs. Poésie, théâtre et nouvelles s’y côtoient pour créer un objet hybride et novateur. Cavale a attiré plus de 3000 visites et 8000 clics sur son site Web depuis son lancement.

Dans la catégorie Environnement, deux projets ont été sélectionnés : le Colloque Repenser l’économie et Campus Durable.

Organisé par l’Association de la maîtrise en environnement de l’UdeS pour une 28e édition, le Colloque Repenser l’économie a accueilli 226 participants. Avec comme invitée d’honneur Laure Waridel, cofondatrice d’Équiterre, le colloque visait l’émergence de solutions inspirantes afin de mieux concilier l’environnement et l’économie, deux sphères indissociables du développement durable. La 28e édition a obtenu niveau 4 de la norme BNQ 9700-253 concernant la gestion responsable d’événements, une première à l’UdeS.

De son côté, Campus Durable s’est démarqué pour l’organisation de la Quinzaine du développement durable qui permet de sensibiliser annuellement quelque 1000 personnes. Depuis 11 ans, Campus Durable organise différentes activités de sensibilisation au développement durable en plus de soutenir les projets de ses 17 comités membres dont Ruche Campus, le Jardin Collectif, La Déraille et Génie Vert.

Le projet Construction d’un centre de traitement du café lavé à Haïti du Groupe de collaboration internationale en ingénierie de l’UdeS sera en lice dans la catégorie Entraide, paix et justice. Les six participants au projet ont contribué à l’augmentation de la qualité et la quantité de grains verts de café produit pour la coopérative de Mombin-Crochu. Le projet aura un impact sur le revenu des 325 familles membres, en plus de favoriser l’autonomie alimentaire, la diminution de l’exode rural, la protection de l’environnement et la valorisation de la femme.

Finalement, dans la catégorie Sciences et applications technologiques, l’UdeS misera sur l’initiative SMART. Des étudiants-mentors doués en programmation aident de façon bénévole leurs collègues au moyen de séminaires et de séances de travail en salle informatique. Depuis juin 2014, pas moins de 72 séminaires ont été présentés et le site Web a reçu plus de 5000 visites.

Des personnalités exceptionnelles

Étudiant en enseignement du français au secondaire, Olivier Émond verra sa candidature analysée dans la catégorie Personnalité 1er cycle. Originaire de Québec, il s’est démarqué pour son projet de collecte de fonds pour l’organisme Le Passage, dont l’objectif est de construire une maison des jeunes en Haïti. Ce projet l’a amené à faire l’ascension du Kilimandjaro et à co-organiser deux éditions d’un coquetel-bénéfice. Capitaine de l’équipe de football du Vert & Or, il s’est aussi engagé auprès de l'organisme Grands Frères Grandes Sœurs de l'Estrie et du football scolaire de la région.

L’autre candidate dans la catégorie Personnalité 1er cycle sera Mélanie Lemay, étudiante au baccalauréat multidisciplinaire. Originaire de Disraeli, elle a retenu l’attention pour son engagement exceptionnel pour la prévention des violences à caractère sexuel de même qu’au sein de la Fédération étudiante de l’UdeS (FEUS) et du groupe AEQUITAS. Elle est membre du conseil d’administration du CALACS-Estrie depuis deux ans, en plus d’avoir été à l’origine du souper de Noël de bienvenue des réfugiés syriens.

Dans la catégorie Personnalité 2e et 3e cycle, l’UdeS sera représentée par Audrey Gagnon-Mc Mahon et Véronique Noël, deux étudiantes à la Faculté de médecine et des sciences de la santé.

Résidente en psychiatrie, Audrey Gagnon-Mc Mahon, originaire de Sherbrooke, s’est investie dans la Fondation InspirAction, qu’elle a cofondé et au sein du Colloque d’informations sur les médecines alternatives et complémentaires. La Fondation InspirAction, conjointement avec des partenaires haïtiens, a permis la construction d’une école où plus de 75 enfants de 3 à 12 ans ont maintenant accès à une éducation durable et de qualité donnée par des Haïtiens.

Pour sa part, Véronique Noël a cofondé le Club de recherche qualitative de l’Université de Sherbrooke et en est la coordonnatrice. Ses efforts ont fait en sorte que la Faculté de médecine et des sciences de la santé reçoive davantage de chercheurs de plusieurs universités et du milieu professionnel. Originaire de Girardville, elle s’est aussi engagée au sein du Conseil du loisir scientifique de l’Estrie et de l’organisme Les Petits Frères de Sherbrooke.

Forces Avenir effectuera des entrevues avec les candidats des différentes universités et sélectionnera trois finalistes dans chacune des catégories. Les lauréats seront dévoilés au gala du 21 septembre prochain au Théâtre Capitole de Québec. Forces Avenir distribuera alors 114 000 $ en bourses.