De nouveaux honneurs pour le Pr Paul Grand’Maison

Photo : Fournie

Les honneurs ne sont pas étrangers au Pr Paul Grand’Maison; il récolte depuis plusieurs années les fruits du travail réalisé tout au long de sa carrière. Cet homme, qui a su laisser sa marque comme médecin, pédagogue et administrateur, peut maintenant ajouter deux autres prix à son impressionnant palmarès.

Un modèle d’humanisme

Le 16 avril dernier, le Pr Grand’Maison s’est vu décerner le titre de membre honoraire de l’Association Médicale du Canada. Ce titre est conféré aux personnes qui sont tenues en haute estime par leurs collègues; des humanistes modèles qui ont mis en pratique les buts et les idéaux les plus nobles de leur profession. Pour l’AMC, le Pr Grand’Maison incarne avec brio la devise qui figure sur ses armoiries : « Integritate et misericordia - intégrité et compassion ». Un honneur tout indiqué pour ce visionnaire qui a influencé l’évolution de l’éducation médicale partout au pays.

Un défenseur de la responsabilité sociale

Lors de la conférence canadienne sur l’éducation médicale qui s’est tenue en avril, l’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a remis le Prix international AFMC-Charles Boelen pour la responsabilité sociale au « Projet international francophone de recherche action sur la responsabilité sociale des facultés de médecine. » Les Prs Ahmed Maherzi, de Tunisie, Joël Ladner, de France, et Paul Grand’Maison ont reçu le prix au nom des collaborateurs du projet.

Le Pr Grand’Maison s’est démarqué par son leadership au sein du Secrétariat exécutif du projet, en plus d’œuvrer à la coordination de l’élaboration du plan stratégique 2015-2020. Le projet vise à démontrer l’utilité d’une approche médicale empreinte des principes de responsabilité sociale pour améliorer l’effet sur la santé des populations. Pour y arriver, le groupe expérimente et évalue la pertinence, l’applicabilité, la mise en œuvre et l’impact d’une démarche de qualité inspirée des principes de responsabilité sociale définie par le Consensus Mondial sur la Responsabilité Sociale des Facultés de Médecine.

Professeur à la Faculté de médecine et de sciences de la santé (FMSS) de l’Université de Sherbrooke depuis 1976, Paul Grand'Maison a brillé à plusieurs postes de direction, notamment celui de vice-doyen aux études médicales prédoctorales (2002-2011). Il a entre autres été un des maitres d’œuvre de la réforme du curriculum de formation médicale prédoctorale qui a introduit l’approche d’apprentissage par problème à la fin des années 80. Il a joué un rôle central pour assurer, en 2001, la reconnaissance de la Faculté à titre de Centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé. Son action a été essentielle au développement de la formation médicale francophone en médecine de famille au Nouveau-Brunswick et au déploiement, à partir de 2006, du programme de formation en médecine de la FMSS à Saguenay et à Moncton. À présent, il s’implique activement en santé mondiale où son travail de directeur du Bureau des relations internationales contribue à faire évoluer les soins de santé pour qu’ils répondent mieux aux besoins des populations les plus vulnérables, ici comme ailleurs.