Les Journées des sciences humaines : une expérience rassembleuse

Regards croisés sur l'histoire et la mémoire de la Louisiane | Salle comble pour la projection de trois documentaires sur l'histoire et la culture de la Louisiane, une des activités proposées lors des Journées des sciences humaines 2016.
Regards croisés sur l'histoire et la mémoire de la Louisiane | Salle comble pour la projection de trois documentaires sur l'histoire et la culture de la Louisiane, une des activités proposées lors des Journées des sciences humaines 2016.
Photo : Laurence Brisset des Nos - Vie de campus

La première édition des Journées des sciences humaines a eu lieu du 29 au 31 mars derniers; conférences, tables rondes, spectacles, remises de prix et beaucoup plus étaient offerts gratuitement au public. Ce nouvel évènement a été créé pour une raison simple : faire découvrir le savoir-faire et les réalisations des chercheuses et des chercheurs des différentes disciplines des sciences humaines.

Chaoscopia - Immersion électro-visuelle | Présentation interactive des projets de mi-session du cours MUE 421 Réalisation des musiques pop/électronique, produits à partir des oeuvres visuelles d'Étienne Saint-Amant.
Chaoscopia - Immersion électro-visuelle | Présentation interactive des projets de mi-session du cours MUE 421 Réalisation des musiques pop/électronique, produits à partir des oeuvres visuelles d'Étienne Saint-Amant.

Photo : Laurence Brisset des Nos - Vie de campus

Une programmation à la fois intéressante et diversifiée était proposée aux participants qui ont pu trouver des activités adaptées à tous les goûts. En effet, chaque département et école de la Faculté des lettres et sciences humaines (FLSH) a mis la main à la pâte en proposant des thèmes de discussions, de conférences ou de prestations qui touchent divers sujets, mais surtout, qui sont d’intérêt général. Il s’agit d’une forte mobilisation de la communauté universitaire, avec plus d’une trentaine d’activités proposées. Des membres de plusieurs facultés, centres et services de l’UdeS et de trois autres universités canadiennes – UQÀM, McGill et York – y ont d’ailleurs participé à titre de conférencières et de conférenciers.

Table ronde sur les arts et la culture dans nos sociétés, avec Alain Webster, Francis Corpataux, Anick Lessard, Mario Trépanier et Matthieu Petit.
Table ronde sur les arts et la culture dans nos sociétés, avec Alain Webster, Francis Corpataux, Anick Lessard, Mario Trépanier et Matthieu Petit.

Photo : UdeS

La vice-doyenne à l’enseignement et au développement de la FLSH, Anick Lessard, a été marquée par la pertinence et la richesse des activité proposées. « C’est difficile de cibler un évènement en particulier, car j’ai eu la chance d’assister à des présentations extraordinaires. Je retiens toutefois particulièrement, la table ronde sur le vieillissement, la très belle présentation des étudiantes en histoire ainsi que la table ronde sur la science-fiction. »

« La prochaine édition des Journées des sciences humaines s’annonce très prometteuse, selon la professeure Lessard. Effectivement, l’équipe organisatrice prendra soin de recueillir les commentaires des différents intervenants afin de bonifier la 2e édition et d’offrir une expérience toujours plus enrichissante à tous les participants. »