Anne Hébert inspire les meilleures plumes

Le Grand Concours littéraire de l'UdeS couronne ses quatre lauréats

Les récipiendaires des quatre prix du Grand Concours littéraire de l'Université de Sherbrooke sont Roxanne Landry (Prix du Centre Anne-Hébert), Kayan Naghshi (Prix Joseph-Bonenfant), Suzanne Pouliot (Prix pour le personnel) et Isabelle Huard (Grand Prix littéraire).
Les récipiendaires des quatre prix du Grand Concours littéraire de l'Université de Sherbrooke sont Roxanne Landry (Prix du Centre Anne-Hébert), Kayan Naghshi (Prix Joseph-Bonenfant), Suzanne Pouliot (Prix pour le personnel) et Isabelle Huard (Grand Prix littéraire).

Photo : Michel Caron

Les noms des personnes gagnantes des quatre prix du Grand Concours littéraire de l’Université de Sherbrooke sont maintenant connus. Il s’agit d’Isabelle Huard, conseillère en relations médias au Service des communications, de Roxanne Landry, étudiante à la maîtrise en études françaises (littérature), de Kayan Naghshi, étudiant au baccalauréat en rédaction, communication et multimédia, et de Suzanne Pouliot, professeure à la retraite de la Faculté d’éducation. Ces quatre lauréates et lauréats ont reçu leur prix lors d’un cocktail tenu au Centre culturel, le mardi 29 mars, dans le cadre des Journées des sciences humaines organisées par la Faculté des lettres et sciences humaines.

«Ce soir, nous remettons quatre prix à des gens dont les textes, par leur grande qualité artistique, se sont démarqués aux yeux de notre jury. Mais je tiens aussi à féliciter et à remercier les 94 personnes qui ont pris la plume et relevé notre défi littéraire, a souligné le professeur Alain Webster, vice-recteur au développement durable et aux relations gouvernementales. Avec une réponse aussi positive de la part de la communauté universitaire, je n’ai d’autre choix que de vous confirmer dès aujourd’hui qu’il y aura, en 2016-2017, un 2e Grand Concours littéraire de l’UdeS.» Les détails à propos de cette seconde édition seront annoncés à l’automne 2016.

Rappelons que le Grand Prix littéraire 2015-2016 avait été lancé en octobre dans la foulée de l’adoption successive de la Politique des arts et de la culture de l’UdeS et du Plan de mise en œuvre 2015-2017. La communauté universitaire pouvait y participer en proposant un texte en vers ou en prose incluant un extrait de l’œuvre d’Anne Hébert, une auteure avec laquelle l’Université entretient un lien privilégié.

Grand Prix littéraire

La gagnante du Grand Prix littéraire, Isabelle Huard, en compagnie de July Giguère, professeure au Cégep de Sherbrooke et membre du jury.
La gagnante du Grand Prix littéraire, Isabelle Huard, en compagnie de July Giguère, professeure au Cégep de Sherbrooke et membre du jury.
Photo : Michel Caron

Le Grand Prix littéraire a été décerné au texte Le faisan, l’outarde et l’huître, une œuvre d’Isabelle Huard. Le jury, de manière unanime, a choisi ce récit très dense qui démontre à la fois la grande érudition et l’humour subtil de son auteure. «Ce texte met à profit une vaste connaissance historique et culturelle afin de recréer et de révéler de façon toute personnelle un moment fugace d’une grande beauté, ont indiqué les membres du jury. Du coup, il invite le lecteur à poser lui aussi un regard poétique sur le monde qui l’entoure.»

« Je suis extrêmement touchée de recevoir ce Grand prix littéraire puisque, au départ, ma participation visait simplement à rendre hommage à Anne Hébert, cette grande écrivaine par qui le désir d’étudier en littérature m’est arrivé. J’ai utilisé la contrainte comme un exercice de style, un défi à relever. C’est une belle reconnaissance qui me donne envie de reprendre la plume plus sérieusement!», a commenté Isabelle Huard au moment de recevoir son prix.

D’ici là, la grande gagnante aura l’occasion de garnir sa bibliothèque puisque le Grand Prix littéraire lui a valu une carte cadeau de 500 $ à la Coopérative de l'Université de Sherbrooke ainsi qu’un abonnement pour deux à la série théâtre du Centre culturel et un abonnement au dictionnaire Usito.

La gagnante du Prix du Centre Anne-Hébert, a reçu son prix de Bruno Lemieux, professeur au Cégep de Sherbrooke et membre du jury.
La gagnante du Prix du Centre Anne-Hébert, a reçu son prix de Bruno Lemieux, professeur au Cégep de Sherbrooke et membre du jury.
Photo : Michel Caron

Offert aux étudiantes et étudiants en littérature, le Prix du Centre Anne-Hébert a été remis à Roxanne Landry, étudiante à la maîtrise en études française, pour son texte intitulé Le ressac de la vague. Le prix,  constitué d’une bourse d'études de 1000 $, d’un abonnement au Centre culturel et d’un abonnement au dictionnaire Usito, lui a été attribué en raison de la langue soignée de son texte qui évoque, de manière particulièrement sensuelle et sensible, le rapport aux souvenirs et l’instant de leur réveil dans la conscience.

Le gagnant du Prix Joseph-Bonenfant, Kayan Naghshi, en compagnie de July Giguère.
Le gagnant du Prix Joseph-Bonenfant, Kayan Naghshi, en compagnie de July Giguère.
Photo : Michel Caron

Le Prix Joseph-Bonenfant a pour sa part été remis à Kayan Naghshi, étudiant au baccalauréat en rédaction, communication et multimédia. Destiné aux étudiants et étudiants et aux personnes diplômées dans tous les autres domaines, ce prix comporte une bourse d’études de 500 $ sous forme de bourse d'études, un abonnement au Centre culturel et un abonnement au dictionnaire Usito.

La gagnante du Prix pour le personnel, Suzanne Pouliot, et Bruno Lemieux.
La gagnante du Prix pour le personnel, Suzanne Pouliot, et Bruno Lemieux.

Suzanne Pouliot, professeure à la retraite de la Faculté d’éducation a remporté le Prix pour le personnel grâce à son texte ayant pour titre Un goût de papier, de colle et d'encre. La lauréat se mérite ainsi un abonnement annuel pour deux à la série théâtre du Centre culturel de l'UdeS et un abonnement au dictionnaire Usito.

Photo : Michel Caron

Le jury du concours était composé de Richard Giguère, professeur de littérature à la retraite, ainsi que de July Giguère et Bruno Lemieux, tous deux auteurs et professeurs de littérature au Cégep de Sherbrooke.

En plus de mériter ces prix à leurs auteurs, les textes primés dans les quatre catégories seront publiés sur le site Internet de l'Université et dans la revue littéraire Cavale.