Émission Découverte | La prévision des avalanches

Un reportage dans les Chic-Chocs avec l'équipe du Département de géomatique appliquée

Jean-Benoît Madore prépare l'espace qui servira de laboratoire.
Jean-Benoît Madore prépare l'espace qui servira de laboratoire.

Photo : fournie

Professeur au Département de géomatique appliquée de l'Université de Sherbrooke, le géophysicien Alexandre Langlois dirige un projet de recherche destiné à adapter un modèle suisse de prévision des avalanches au terrain canadien (système snowpack).

Jean-Benoît Madore et Alexandre Langlois installent le laboratoire qui leur permettra de recueillir des informations sur l'évolution du manteau neigeux virtuel.
Jean-Benoît Madore et Alexandre Langlois installent le laboratoire qui leur permettra de recueillir des informations sur l'évolution du manteau neigeux virtuel.

Photo : fournie

Depuis trois ans, il arpente les montagnes du pays pour raffiner cet outil et vérifier, à l’aide d’instruments de pointe, sa validité sur le terrain. Une équipe de Découverte l’a accompagné dans les Chic-Chocs, en Gaspésie.

Maude LeHouillier-Viens et Jean-Benoit Madore au sommet des Chic-Chocs.
Maude LeHouillier-Viens et Jean-Benoit Madore au sommet des Chic-Chocs.

Photo : fournie

Le professeur Langlois est accompagné de deux de ses étudiants : Maude LeHouillier-Viens et Jean-Benoît Madore.

Le projet Avalanches, piloté par Alexandre Langlois, prendra fin en mars, après trois ans de travail financé par le Secrétariat national de recherches et de sauvetages et mené en concertation avec Avalanches Québec. Le professeur Langlois a bon espoir que le projet sera reconduit pour une autre période de trois ans.

Photos fournies par le professeur Langlois.