Traduction professionnelle

Une 3e place et le prix Gerry-Boulet pour la délégation de l'UdeS aux Jeux de la traduction 2016

La délégation de l'UdeS aux Jeux de la traduction 2016.Rangée du haut, de gauche à droite : Laurence Mailhiot, Marie Gagné-Choinière, Norma Jie Boisclair et Antonie Pluk-Ledaga.Rangée du bas, de gauche à droite : François Champagne, Jérôme Lebel, Lucie Battaglia et Sandra Turcotte.

La délégation de l'UdeS aux Jeux de la traduction 2016.

Rangée du haut, de gauche à droite : Laurence Mailhiot, Marie Gagné-Choinière, Norma Jie Boisclair et Antonie Pluk-Ledaga.

Rangée du bas, de gauche à droite : François Champagne, Jérôme Lebel, Lucie Battaglia et Sandra Turcotte.
Photo : Fournie

Pour une deuxième année consécutive, Sherbrooke a remporté la 3e place (ex æquo avec l'Université de Montréal) ainsi que le prix Gerry-Boulet pour l'esprit d'équipe lors de la 11e édition des Jeux de la traduction. L'Université de Moncton a remporté la 2e place, et l'Université Concordia s'est classée en 1re place. Ces distinctions, précisons-le, sont très bien reconnues par les professionnels du domaine.

Six étudiantes et étudiants au baccalauréat en traduction professionnelle faisaient partie de la délégation de l'UdeS, accompagnés de deux bénévoles avec un cheminement en traduction et d'Héloïse Duhaime, chargée de cours au Département des lettres et communications.

Depuis octobre 2015, l'équipe sélectionnée pour représenter Sherbrooke s'est entraînée inlassablement et ses efforts ont porté fruit. Traduction spécialisée, adaptation publicitaire, simulation professionnelle... nulle de ces épreuves n'a posé problème à la délégation au cours de la fin de semaine des Jeux.

L'équipe s'est également démarquée grâce à son enthousiasme, à son ouverture à rencontrer les gens des autres équipes et à un élément distinctif bien particulier : des gazous verts à l'effigie de Ménard LeRenard, mascotte de l'équipe Voilà, ce qui a lui a mérité le prix Gerry-Boulet!

Enfin, la participation de Sherbrooke aux Jeux de la traduction n'aurait pas été possible sans la contribution financière de la Faculté des lettres et sciences humaines et du Département des lettres et communications. « Nous tenons à remercier la Faculté et le DLC pour leur aide, qui nous a permis de participer à cet événement enrichissant tant sur le plan professionnel que personnel », explique Lucie Battaglia, membre de l'équipe.

Cette année, l'événement avait lieu à l'UQTR du 11 mars au 13 mars 2016.