Palmes académiques 2016

Jocelyne Faucher reconnue pour sa brillante carrière et sa contribution à la coopération universitaire France-Québec

La vice-rectrice Jocelyne Faucher est accompagnée de Nicolas Chibaeff, consul général de France
La vice-rectrice Jocelyne Faucher est accompagnée de Nicolas Chibaeff, consul général de France
Photo : UdeS - Michel Caron

La secrétaire générale et vice-rectrice aux relations internationales et vice-rectrice à la vie étudiante, professeure Jocelyne Faucher, a toujours accordé une importance capitale au travail d’équipe. Elle a ainsi tenu à partager avec les facultés et les services l’honneur que le consul général de France, Nicolas Chibaeff, lui a fait en lui remettant récemment l’insigne de Chevalier de l’ordre des Palmes académiques.

Photo : UdeS - Michel Caron

« Grâce à la contribution de Jocelyne Faucher, de concrets et fructueux partenariats se sont développés avec la France, souligne M. Chibaeff. Sa brillante carrière et sa contribution au développement universitaire méritent les honneurs que je lui décerne aujourd’hui au nom du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. »

« Je vous remercie du fond du cœur pour cette reconnaissance, témoigne la vice-rectrice Faucher. Je tiens à saluer le travail d’équipe établi avec les partenaires stratégiques. L’importance et la vitalité de la coopération universitaire entre la France et le Québec sont le résultat d’une œuvre collective. J’aimerais donc partager cet honneur avec l’ensemble des équipes. »

Brillante carrière

Diplômée en médecine de l'Université de Sherbrooke en 1985, Jocelyne Faucher pratique la médecine de famille, avant de se passionner pour la gestion et l'organisation des services de santé. Elle occupe plusieurs postes administratifs au sein d'établissements de santé en Estrie. En 2004, elle devient secrétaire de la Faculté de médecine et des sciences de la santé et vice-doyenne à la vie étudiante. Elle pilote notamment le processus de planification stratégique de la Faculté en 2005 et en 2008. Elle coordonne la conception et l’implantation d’un ensemble d’activités pédagogiques intégrées tout au long du curriculum des études médicales prédoctorales portant sur le professionnalisme, l’éthique, l’interdisciplinarité et l’enseignement des modifications des habitudes de vie.

Depuis 2009, elle fait partie de la direction de l’UdeS en tant que secrétaire générale et vice-rectrice aux relations internationales et vice-rectrice à la vie étudiante. Elle travaille spécialement à faire de l’internationalisation un apport important à la mission de l’Université en favorisant la collaboration.

Coopération fructueuse

La France et le Québec possèdent de grandes affinités, avec chacune une importante présence des établissements universitaires sur leur territoire. Elles misent sur l'innovation et contribuent à une économie axée sur le savoir, par la recherche, par la création et par l’innovation dans plusieurs domaines.

Sur cette base, maintes journées de travail auront permis de renforcer et de développer des projets de recherche et de formation conjoints, notamment aux études supérieures, comme des programmes de double diplomation, de nombreuses cotutelles de thèse et des stages.

En 2013, un nouvel accord stratégique, nommé l’Alliance Montpellier–Sherbrooke Plus (AMS+), a été signé. Il est le témoin de la synergie qui évolue depuis vingt ans entre les universités, les villes et leurs partenaires.

Palmes académiques

C'est Napoléon Bonaparte qui a créé les palmes académiques pour honorer les membres de l'université qui rendaient des services éminents à l'Éducation nationale. Instituées par le président de la République, René Coty, les palmes sont depuis peu accordées également aux étrangers comme aux Français résidant à l'étranger qui contribuent, de façon significative, à l'expansion intellectuelle, scientifique et artistique française dans le monde. Elles sont destinées à honorer les mérites des individus qui ont rendu des services signalés à l'éducation.