Nouvelles UdeS

Les filles et la science : un duo gagnant!

De nouvelles bourses pour encourager les étudiantes à trouver leur voie en sciences

Pr Serge Jandl, doyen de la Faculté des sciences, Pre Virginie Charette, directrice du Département de mathématiques, Mme Denise Lanouette, donatrice, M. Pascal Grégoire, directeur adjoint au Service des relations avec les diplômées et diplômés.
Pr Serge Jandl, doyen de la Faculté des sciences, Pre Virginie Charette, directrice du Département de mathématiques, Mme Denise Lanouette, donatrice, M. Pascal Grégoire, directeur adjoint au Service des relations avec les diplômées et diplômés.
Photo : UdeS

Chimie, physique, mathématiques, informatique : ces domaines scientifiques se conjuguent actuellement surtout au masculin. Pour contribuer à ce qu’ils ne demeurent pas l’apanage des hommes, Denise Lanouette pose un geste significatif qui encouragera les étudiantes à trouver leur voie en sciences. Dans le cadre de la campagne majeure D'avenirs et de passions, elle crée un fonds de bourses d’excellence destinées aux étudiantes inscrites à l’un des programmes de la Faculté des sciences.

Où serions-nous sans les sciences? Mme Lanouette sait que, depuis toujours, leur développement appuie et stimule notre développement sociétal et personnel : « Les personnes qui, en équipes, y consacrent leur vie sont géniales; j’admire leurs talents et leurs efforts. Elles assurent notre évolution et j’aurais beaucoup aimé  être des leurs. À défaut de n’avoir pu réaliser mes rêves dans un domaine scientifique, je veux offrir à d’autres femmes, jeunes, une chance de réaliser les leurs par des études universitaires susceptibles de les mener très loin pour notre plus grand bonheur collectif. »

Bien qu’ayant œuvré dans le milieu universitaire montréalais, elle a choisi l’Université de Sherbrooke pour poser son geste significatif : « Depuis sa fondation, cette jeune université se démarque par sa personnalité dynamique, ses programmes d’études pertinents, son approche pédagogique inusitée bref, son originalité. Cette université fascine, intrigue, attire. J’aurais aimé y étudier…d’autres femmes le feront à ma place et j’en suis ravie ».

Me François Dubé, directeur général de La Fondation de l’Université de Sherbrooke, est reconnaissant envers Mme Lanouette : « Cette donatrice a choisi d’appuyer la cause qui lui est chère au moyen d’un don hybride, combinaison entre un don direct et un legs testamentaire. Pour ce généreux geste, qui est tout à son honneur, nous lui adressons nos plus sincères remerciements. »