Une enquête d’histoire orale inédite

Deux historiennes donnent la parole à d’anciens de Boscoville

Durant plus de 50 ans Boscoville est un établissement du quartier Rivière-des-Prairies à Montréal qui accueille de jeunes délinquants. Ses fondateurs veulent y développer des approches nouvelles pour responsabiliser les jeunes. À travers deux documentaires diffusés sur le web en début d’année, les historiennes Louise Bienvenue et Stéphanie Lanthier ont voulu raconter Boscoville autrement, en donnant la parole à d’anciens pensionnaires, ainsi que d’anciens éducateurs. Cette enquête d’histoire orale nous amène à la rencontre des témoins de l’histoire de cette institution qui a fait école et qui a acquis une réputation internationale. Boscoville n’accueille plus de jeunes depuis 1997, mais son approche a posé les premiers jalons de la psychoéducation.

En plus de ce reportage, les deux documentaires peuvent être vus grâce aux liens qui suivent.