Prix Hommage - 40 ans de la Charte des droits et libertés de la personne

Des honneurs qui rejaillissent sur l’UdeS

Mélanie Lemay, étudiante au baccalauréat multidisciplinaire à la Faculté des lettres et sciences humaines
Mélanie Lemay, étudiante au baccalauréat multidisciplinaire à la Faculté des lettres et sciences humaines
Photo : Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Des lauréats issus de l’UdeS figurent parmi les 40 personnalités québécoises honorées le 10 décembre  par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse pour leurs parcours respectifs exceptionnels qui font avancer les droits et libertés au Québec.

Matamba Harusha Henry Mbatika, diplômé de la Faculté des Lettres et sciences humaines et Michèle Rivet, professeure associée à la Faculté de droit
Matamba Harusha Henry Mbatika, diplômé de la Faculté des Lettres et sciences humaines et Michèle Rivet, professeure associée à la Faculté de droit
Photo : fournie

Mélanie Lemay, étudiante au baccalauréat multidisciplinaire à la Faculté des lettres et sciences humaines, compte parmi les personnes honorées. Elle est membre du conseil d’administration du Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel-Estrie. Active au sein de plusieurs regroupements et initiatives à l’UdeS, Mélanie Lemay organisait en novembre dernier diverses activités dans le cadre du Mois de sensibilisation contre les agressions à caractère sexuel. Diplômé de la Faculté des Lettres et sciences humaines en 2007 et en 2010, Matamba Harusha Henry Mbatika s’est quant à lui distingué à titre de chargé de projet à la Fédération des communautés culturelles de l'Estrie. Professeure associée à la Faculté de droit, Michèle Rivet a été la première présidente du Tribunal des droits de la personne, en 1990, et elle a occupé cette fonction jusqu’en 2010. Elle avait auparavant été commissaire à la Commission de réforme du droit du Canada de 1987 à 1990 et juge au Tribunal de la Jeunesse, depuis 1981.

40 ans de la Charte

Créé pour célébrer l’adoption à l’unanimité de la Charte par l’Assemblée nationale du Québec en 1975, le Prix Hommage – 40 ans de la Charte des droits et libertés de la personne souligne la contribution exceptionnelle de 40 femmes et hommes qui, par leur travail, leur action bénévole ou leurs gestes citoyens, défendent et font la promotion des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Les lauréats ont reçu cette distinction dans le cadre de la Journée internationale des droits de la personne, en présence de la présidente du jury, Louise Arbour, et de la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée. Proclamée par les Nations Unies en 1950, la Journée internationale des droits de la personne est soulignée annuellement le 10 décembre.

Découvrez le profil de chacun des lauréats en cliquant sur les liens qui suivent.