Nouvelle publication

Techniciens de l'organisation sociale. La réorganisation de l’assistance catholique privée à Montréal (1930-1974)

Amélie Bourbeau, Techniciens de l'organisation sociale. La réorganisation de l'assistance catholique privée à Montréal (1930-1974), Montréal, McGill-Queen's University Press, 2015, 316 pages.
Amélie Bourbeau, Techniciens de l'organisation sociale. La réorganisation de l'assistance catholique privée à Montréal (1930-1974), Montréal, McGill-Queen's University Press, 2015, 316 pages.

Une publication d'Amélie Bourbeau, professeure associée au Département d'histoire

Très tôt pendant la grande dépression, des hommes d’affaires de Montréal ont présidé à la restructuration et à la rationalisation des œuvres de charité catholiques anglophones et francophones de la ville, avec la bénédiction de l’Église, mais sans sa participation active. Ainsi a débuté une longue période de transition des œuvres de charité privées vers l’assistance sociale, du travail essentiellement bénévole vers le travail social professionnel et des activités caritatives tributaires de l’aumône vers l’assistance privée financée par de vastes campagnes centralisées.

Portant son attention sur la Fédération des Œuvres de charité canadiennes-françaises et la Federation of Catholic Charities, Amélie Bourbeau analyse des archives institutionnelles, des articles de journaux, des rapports gouvernementaux et des documents personnels pour offrir de nouvelles perspectives sur l’histoire des œuvres de charité catholiques de Montréal. Loin de suivre une trajectoire linéaire, les deux fédérations ont été des lieux d’expérimentation et d’innovation, mais aussi de conflits - entre bénévoles et professionnels, laïcs et membres du clergé, charité traditionnelle et assistance moderne, et parfois entre les communautés et les fédérations elles-mêmes - au fil de l’évolution de leur milieu vers des pratiques de plus en plus sécularisées et étatisées.

De la grande dépression à la Révolution tranquille, le rôle de l’État et la signification de la religion et de la langue ont fait l’objet de débats animés et connu des changements au Québec. En examinant de près l’histoire de l’assistance, Techniciens de l’organisation sociale propose une nouvelle perspective pour comprendre ces transformations.