Grand Concours littéraire de l'UdeS

Rédaction efficace : Anne Hébert, le dictionnaire et vous

« Mallarmé disait : Ce n'est pas avec des idées que l'on fait des vers. C'est avec des mots. De fait, l'écrivain est toujours à la recherche du mot juste, de l'expression vive. Pour ce faire, le dictionnaire est sans contredit son meilleur allié », exprime la professeure Hélène Cajolet-Laganière en guise de présentation de la conférence qu’elle prononcera le 23 novembre prochain.

À partir d'une série de citations d'Anne Hébert et des besoins exprimés par divers écrivains et écrivaines de la Faculté des lettres et sciences humaines, cette spécialiste de la langue française abordera, lors de cette conférence, les principales richesses du dictionnaire de manière à ce qu'il accompagne efficacement les auteures et auteurs dans leur processus d'écriture et les assure de la précision, de l'originalité et de la qualité de leur texte.

Hélène Cajolet-Laganière, professeure au Département des lettres et communications
Hélène Cajolet-Laganière, professeure au Département des lettres et communications

Photo : Université de Sherbrooke

Au cours des dix dernières années, Hélène Cajolet-Laganière a dirigé l’équipe de recherche Franqus, qui a terminé en 2013 la première édition d’un dictionnaire général du français en usage au QuébecElle est auteure ou coauteure d’une dizaine d’ouvrages de référence en rédaction technique, scientifique et administrative et en sociolinguistique, dont Le français au bureau. Elle a enfin participé, en tant que commissaire, aux États généraux sur la situation et l’avenir de la langue française au Québec.

La conférence « Rédaction efficace : Anne Hébert, le dictionnaire et vous » sera présentée le 23 novembre 2015, à midi, à l’Agora du Carrefour de l’information (Campus principal). Elle sera également accessible en visioconférence à la salle L1-2630 du Campus de Longueuil.

Une activité associée au Grand Concours littéraire de l’UdeS

Cette conférence est organisée dans le cadre de la Fête de l’écriture et de la création littéraire entourant le premier Grand Concours littéraire de l’UdeS. Les œuvres soumises à ce concours devront respecter une contrainte d’écriture, celle d’inclure un extrait – une phrase ou un vers – de l’œuvre d’Anne Hébert, une auteure avec laquelle l’Université entretient un lien privilégié et dont on célébrera le centenaire en 2016. Ce concours s’adresse à l'ensemble de la communauté universitaire.