Prix de la recherche et de la création 2015

L’Université de Sherbrooke met en lumière la recherche et la création

La rectrice Luce Samoisette et le vice-recteur Jacques Beauvais accompagnent les récipiendaires des Prix de la recherche et de la création 2015.
La rectrice Luce Samoisette et le vice-recteur Jacques Beauvais accompagnent les récipiendaires des Prix de la recherche et de la création 2015.
Photo : UdeS - Michel Caron

S’il y a une qualité commune à tous les chercheurs et chercheuses de l’Université de Sherbrooke, c’est bien leur force d’innovation. Chacun se consacre à forger des avancées sociales, scientifiques, culturelles et technologiques qui transforment notre société, améliorent notre vie et annoncent un avenir prometteur. Les lauréats des Prix de la recherche et de la création 2015 en sont de parfaits modèles.

Lors d’une cérémonie tenue en leur honneur, la rectrice Luce Samoisette et le vice-recteur à la recherche, à l’innovation et à l’entrepreneuriat Jacques Beauvais ont souligné la réussite exceptionnelle de 6 professeurs remarquables. Décernés dans trois catégories, les Prix visent à mettre en lumière une découverte scientifique ou une œuvre de création significative publiée au cours de l’année.

Les professeurs récipiendaires des Prix de la recherche et de la création 2015 sont : Richard Leduc, Éric Marsault et Philippe Sarret, en médecine et sciences de la santé; Jean-Pierre Le Glaunec en sciences humaines et sociales, droit et administration; ainsi que Patrick Fournier et Serge Jandl en sciences naturelles et génie.

Philippe Sarret, Éric Marsault et Richard Leduc : une nouvelle classe d’analgésiques

Les professeurs Philippe Sarret, Richard Leduc et Éric Marsault sont récipiendaires en médecine et sciences de la santé.
Les professeurs Philippe Sarret, Richard Leduc et Éric Marsault sont récipiendaires en médecine et sciences de la santé.
Photo : UdeS - Michel Caron

Les médicaments actuels, comme la morphine, comportent leur lot d’effets indésirables et 70 % des patients souffrant de douleurs chroniques ne sont pas soulagés efficacement par ces analgésiques d’ordonnance. Les travaux réalisés par l’équipe des professeurs Philippe Sarret, Éric Marsault et Richard Leduc, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, en étroite collaboration avec l’entreprise Angiochem, ont permis de développer une nouvelle classe d’analgésiques. Leur action antidouleur, dépassant celle des analgésiques couramment utilisés, a été mise en évidence dans plusieurs modèles précliniques d’évaluation de la douleur, incluant celles de type aigu, postopératoire ou d’origine cancéreuse.

Jean-Pierre Le Glaunec : une œuvre puissante et originale

Le professeur Jean-Pierre Le Glaunec est lauréat en sciences humaines et sociales, droit et administration.
Le professeur Jean-Pierre Le Glaunec est lauréat en sciences humaines et sociales, droit et administration.
Photo : UdeS - Michel Caron

Le 18 novembre 1803, à Vertières, l’armée de libération haïtienne vient à bout de la puissante armée napoléonienne et ouvre la porte à l’indépendance de la première République noire, proclamée le 1er janvier 1804. Œuvre puissante et originale, L’Armée indigène. La défaite de Napoléon en Haïtiintéresse autant les spécialistes de l’histoire haïtienne que ceux de l’histoire coloniale, de l’histoire militaire et de la mémoire. Fruit de sept ans de recherches, rigoureux et accessible, l’ouvrage du professeur Jean-Pierre Le Glaunec de la Faculté des lettres et sciences humaines rejoint un public haïtien, québécois et français, comme en font foi les témoignages de lecteurs et les ventes en librairies.

Patrick Fournier et Serge Jandl : vers des réfrigérateurs plus puissants et écologiques

Les professeurs Serge Jandl et Patrick Fournier sont les lauréats 2015 en sciences naturelles et génie.

Les professeurs Serge Jandl et Patrick Fournier sont les lauréats 2015 en sciences naturelles et génie.


Photo : UdeS - Michel Caron

L’équipe des professeurs Patrick Fournier et Serge Jandl, de la Faculté des sciences, a effectué des percées à la fois fondamentales et appliquées en proposant un mode de refroidissement par rotation original. Les découvertes résultant de cette avancée significative pourraient, dans un avenir rapproché, permettre à des équipements de refroidissement de fournir jusqu’à trois fois plus de froid qu’actuellement, avec la même quantité d’énergie et sans rejeter de gaz réfrigérants polluants dans l’environnement. Leur article publié dans Applied Physics Letters a attiré l’attention de plusieurs médias scientifiques et de vulgarisation à travers le monde, dont NewsWeek.

19 chercheuses et chercheurs se distinguent

La cérémonie a également souligné l'obtention de prestigieux prix de recherche en 2014. Douze des chercheurs honorés étaient présents pour l'occasion.
La cérémonie a également souligné l'obtention de prestigieux prix de recherche en 2014. Douze des chercheurs honorés étaient présents pour l'occasion.
Photo : UdeS - Michel Caron

La cérémonie a également souligné l’obtention de prestigieux prix et de distinctions majeures en recherche et en création au cours de l’année 2014 par 19 chercheuses et chercheurs de l’Université de Sherbrooke.

  • Deny Bélisle et Soumaya Cheikhrouhou, de la Faculté d’administration, pour l’obtention du prix Distinguished Research Award de l’International Business and Consumer Research (IBCR).
  • Marie Deschamps, de la Faculté de droit, nommée Compagnon de l'Ordre du Canada.
  • Hélène Cajolet-Laganière, de la Faculté des lettres et sciences humaines, pour le Prix Camille-Laurin de l’Office québécois de la langue française.
  • Anthony Glinoer, de la Faculté des lettres et sciences humaines, pour le Prix Guizot de l’Académie française pour son livre L’Âge des cénacles.
  • Pierre Hébert, de la Faculté des lettres et sciences humaines, pour l’obtention de la Médaille Marie-Tremaine et du Prix Watters-Morley de la Société bibliographique du Canada.
  • François Bachand, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, pour l’obtention du Prix des jeunes chercheurs en génétique Robert H. Haynes de la Société canadienne pour les biosciences moléculaires.
  • André Carpentier, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, pour l’obtention du Physician Scientist Award du Canadian Lipoprotein Conference.
  • Dominique Dorion, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, pour l’obtention du prix Mentor du Québec du Collège royal du Canada.
  • François Lamontagne, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, pour le titre de Personnalité de l'année du TIME Magazine.
  • Roger Lecomte, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, pour l’obtention du prix Michel Sarrazin du Club de recherches cliniques du Québec.
  • Luc Mathieu, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, pour l’obtention du prix Florence catégorie Leadership de l’Ordre des infirmières et des infirmiers.
  • Guillaume Sébire, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, pour l’obtention du prix Jonathan Ballon de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC.
  • Johannes E. Van Lier, de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, pour l’obtention du prix Thomas Dougherty Award for Excellence in PDT de la Society of Porphyrins & Phthalocyanines.
  • André Dieter Bandrauk, de la Faculté des sciences, nommé Femtosecond and Attosecond Science and Technology (FAST) Fellow de l’École Polytechnique de Suisse.
  • Alexandre Blais, de la Faculté des sciences, pour l’obtention du Prix Urgel-Archambault de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) et pour son titre de membre du Collège de la Société royale du Canada.
  • Pierre-Marc Jodoin, de la Faculté des sciences, pour son premier prix, avec son étudiant Michaël Bernier, au Challenge on Endocardial Three-dimensional Ultrasound Segmentation de l’Association Medical Image Computing and Computer Assisted Intervention (MICCAI).
  • Claude Legault, de la Faculté des sciences, pour l’obtention du prix Thieme Chemistry Journal Awardee de Thieme Chemistry Journal.
  • André-Marie Tremblay, de la Faculté des sciences, pour l’obtention d’une médaille pour contributions exceptionnelles à la physique de l’Association canadienne des physiciens et pour son titre de membre (Fellow) de l’American Physical Society.