Projet étudiant

Voyage humanitaire à l’heure d’Haïti

Avec les enfants de Croix-des-Bouquets
Avec les enfants de Croix-des-Bouquets
Photo : fournie

« Vous, vous avez l’heure. Nous, nous avons le temps », répétait régulièrement Nelcame, la directrice de l’école primaire Mixte La Philanthropie, que des étudiants et des étudiantes de l’Université de Sherbrooke ont aidé à construire à Haïti. Vanessa Doyon-Bolduc et Gabrielle Nicolau, respectivement aux baccalauréats en service social et en adaptation scolaire, m’ont raconté ce voyage humanitaire, assises à une table de pique-nique par une température leur rappelant celle d’Haïti.

Les bénévoles décorent les installations sanitaires
Les bénévoles décorent les installations sanitaires
Photo : fournie

Le 4 août 2015, un groupe de six étudiants, dont trois de l’Université de Sherbrooke, s’est envolé pour un séjour de deux semaines à Croix-des-Bouquets, à quelques kilomètres de Port-au-Prince, grâce à la fondation InspirAction. L’organisme œuvre dans le développement international en éducation. Les deux fondateurs, Yannick Daoudi et Audrey McMahon, écoutent les idées et les besoins de la communauté locale, pour ensuite réaliser les projets en offrant de l’aide financière et de la main-d’œuvre bénévole.

Photo : fournie

Durant leur séjour, pendant les jours de la semaine, les bénévoles animaient des activités sportives et des ateliers de lecture, de danse, de yoga et d’hygiène pour des enfants « remplis d’amour et de curiosité », se souviennent Vanessa et Gabrielle. Lorsqu’il ne jouait pas avec les enfants, le groupe humanitaire contribuait à la construction de l’école primaire : fabrication d'installations sanitaires, confection d’armoires et d’étagères, création de décorations et préparation de fondations pour de nouvelles classes. Aucun horaire préétabli ne dictait les occupations. « Le rythme du temps, bien différent d’ici, donnait toute la liberté à la spontanéité », souligne Vanessa. La fin de semaine, les bénévoles jouaient aux touristes en visitant les autres communautés et en participant à des activités.

Photo : fournie

Vanessa a été charmée par l’importante place de la vie en communauté et l’habitude des habitants de se saluer. « Ils se disent “bonsoir” dès midi et tout le monde répond en cœur, comme une chanson », raconte-t-elle. Gabrielle a particulièrement aimé le son d’Haïti : prêter l’oreille aux animaux, entendre les gens se parler à la même heure chaque matin, écouter les chants religieux des élèves. L’intégration des six Québécois a été facilitée par le sourire des enfants, l’accueil des habitants et les nombreuses histoires de la directrice de l’école primaire.

Le Défi InspirAction vient en aide depuis 4 ans à l’institution Mixte La Philanthropie. Si vous désirez vous impliquer, visitez leur site Web ou leur page Facebook. L’objectif est d’amasser un montant de 20 000 $ jusqu’à la fin de décembre 2015.