Reno Fortin

Rencontres scientifiques universitaires Sherbrooke-Montpellier 2015

Des échanges fructueux à la Faculté d'administration

Dans l'ordre, Bernard Augé, François Coderre, Irène Georgescu, Alexandre Vernhet, Chantale Roy, Julien Bilodeau et Gérald Naro.
Dans l'ordre, Bernard Augé, François Coderre, Irène Georgescu, Alexandre Vernhet, Chantale Roy, Julien Bilodeau et Gérald Naro.

Photo : fournie

Lors de la 5e édition des Rencontres scientifiques universitaires Sherbrooke-Montpellier 2015 qui s’est tenue du 10 au 12 juin dernier, les professeurs Chantale Roy et Julien Bilodeau du Département des sciences comptables de la Faculté d'administration ont organisé colloques et séances de travail sur le contrôle de gestion et la responsabilité sociétale.

À cet effet, ils ont reçu les professeurs Bernard Augé, Irène Georgescu et Gérald Naro ainsi qu’Alexandre Vernhet directeur de l'ISEM (Institut des Sciences de l'Entreprise et du Management) et vice -président de l'Université de Montpellier. À nouveau, des collaborations pédagogiques et de recherche en administration ont été élaborées entre les deux universités.

Pour l’occasion, François Coderre, doyen de la Faculté d’administration, a assisté à quelques séances. « Notre collaboration avec l’Université de Montpellier dure maintenant depuis plusieurs années et je suis convaincu qu’avec nos récents échanges du mois de juin, nous pourrons consolider certains efforts mis en commun entre nos deux institutions.»

Le Groupe de recherche en économie et développement international (GREDI) a également présenté un colloque de trois jours sur «Le développement économique : un retour sur les enjeux et perspectives». Celui-ci était sous la responsabilité de la professeure Dorothée Boccanfuso, vice-doyenne à la gestion et secrétaire de faculté ainsi que Stéphane Mussard, professeur à l’Université de Montpellier et chercheur associé au GREDI.

Sur une base biennale, ces rencontres donnent lieu à divers séminaires, colloques et réunions de travail, qui permettent aux établissements universitaires de renforcer et de développer des projets de recherche et de formation conjoints, notamment aux études supérieures.