Sondage auprès de la communauté universitaire

Le Service des bibliothèques et archives veut actualiser ses collections de périodiques

Au début juin, enseignants, chercheurs et étudiants des cycles supérieurs seront invités à remplir un sondage sur leurs besoins en ressources périodiques.
Au début juin, enseignants, chercheurs et étudiants des cycles supérieurs seront invités à remplir un sondage sur leurs besoins en ressources périodiques.
Photo : Université de Sherbrooke

Le Service des bibliothèques et archives souhaite entreprendre un grand chantier d’évaluation des collections. Ce chantier vient de deux constats faits par l’ensemble des bibliothèques universitaires québécoises. D’une part, l’augmentation exponentielle des coûts d’abonnements est une situation qui préoccupe les bibliothèques universitaires depuis une dizaine d’années. D’autre part, les compressions budgétaires du gouvernement provincial entraînent une réduction des montants à allouer notamment aux nouvelles acquisitions et aux abonnements aux périodiques et aux banques de données.

« Les abonnements aux périodiques et aux banques de données coûteront environ 4 860 000 $ pour l’année universitaire 2015-2016, explique Sylvie Belzile, directrice du Service des bibliothèques et archives. Les augmentations continuelles des coûts dépassent l’inflation; on a même déjà vu une hausse de 30 % en un an pour l’abonnement à une revue. Il est donc essentiel de faire les meilleurs choix. »

« Plusieurs ressources électroniques semblent gratuites puisqu’on peut y accéder facilement via notre site Internet, mais en réalité, l’Université a payé très cher pour obtenir ces abonnements », dit Benoît Legault, bibliothécaire aux acquisitions.

C’est que les grands éditeurs imposent de plus en plus des abonnements forfaitaires aux bibliothèques ‒ comme il se fait en télévision pour s’abonner au câble ‒ qui se retrouvent à payer une série d’abonnements à des revues dont elles n’ont pas besoin afin d’obtenir les quelques titres d’importance.

Sondage : quelques minutes de votre temps

Le volet consultation de ce chantier d’évaluation des collections du Service des bibliothèques et archives mettra à contribution le personnel enseignant, le personnel de recherche ainsi que les étudiantes et étudiants des cycles supérieurs. Ceux-ci recevront au début de juin un sondage visant à connaître leurs besoins en ressources périodiques.

Le court sondage de quatre questions demandera notamment d’identifier les titres de périodiques jugés comme essentiels pour l’enseignement, la recherche et le domaine disciplinaire de la personne sondée. Quelques minutes : c’est tout le temps qu’il faudra pour enrichir la réflexion du comité d’orientation du Service des bibliothèques et archives et lui permettre ensuite de proposer un plan d’abonnements de périodiques en fonction des besoins en enseignement et en recherche.