15e édition de l’École d’été de chant choral de l’UdeS :

Une grande fête baroque avec Haendel

Depuis 2000, pendant une semaine intensive à la fin juin, des choristes expérimentés du Québec et d’ailleurs se réunissent à l’UdeS pour partager leur passion pour le chant choral. 
Depuis 2000, pendant une semaine intensive à la fin juin, des choristes expérimentés du Québec et d’ailleurs se réunissent à l’UdeS pour partager leur passion pour le chant choral. 

Photo : Université de Sherbrooke

« Je me vois évoluer au fur et à mesure de ma formation avec les cours de M. Ingari à l’Université de Sherbrooke.
 J’adore mon nouveau métier! » - Myriam Chabot, chef de chœur et étudiante à la maîtrise en direction chorale de l'UdeS


Point culminant d’une semaine complète d’activités, plus de 50 choristes, six solistes et un ensemble instrumental de musique ancienne, tous sous la direction musicale de Robert Ingari, vous convient à une Soirée baroque avec Haendel le 27 juin prochain, à 20 h, au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke.

Présenté à l’occasion du concert gala de l’École d’été de chant choral 2015 de l’Université de Sherbrooke, cet évènement à ne pas manquer s’ajoute à la programmation, tout au long de la semaine, d’activités gratuites ouvertes au grand public. Somme toute, une grande fête baroque pour souligner le 15e anniversaire de ce rendez-vous annuel, devenu la référence en matière de formation en chant choral au Québec, où se rencontrent musiciens, choristes et chefs de chœur de haut calibre.

Photo : Université de Sherbrooke

« Pour les amateurs du Messie de G.F. Haendel, ce sera à nouveau l’occasion d’entendre d’autres magnifiques œuvres vocales du grand compositeur de l’époque baroque, explique le directeur artistique Robert Ingari, professeur agrégé à l’École de musique de l’UdeS et responsable de la maîtrise en direction chorale, du programme de chant classique ainsi que de l’École d’été de chant choral. Ce sera l’aboutissement d’une semaine intense où nos choristes et chefs de chœur en formation côtoieront une équipe de musiciens et de professionnels du domaine de la musique vocale. »

De la théorie à la pratique

Outre les choristes du Chœur de l’École d’été, le concert mettra en vedette six solistes : Myriam Leblanc (soprano), David Menzies (ténor), Guillaume Poulin (basse), Étienne Isabel (ténor), Marie-Élène Lamoureux (soprano) et Jean-Luc Poulin (ténor). Quatre étudiantes de la maîtrise en direction chorale auront également la chance de mettre en pratique leurs acquis lors d’ateliers de direction chorale avec chœur témoin, une opportunité qui s’ajoute aux nombreux avantages de ce programme unique au Québec!

Pour Myriam Chabot, l’une de ces quatre étudiantes, qui participera au rassemblement pour une 2e année, il s’agit d’un moment privilégié où les échanges avec les autres chefs de chœurs et choristes sont riches d’expérience. « Nous sommes dans un bain musical et choral jusqu’au cou. Les premières journées sont extrêmes et intenses. Puis, on prend le rythme et on se lance dans l’aventure, raconte celle pour qui le chant choral est une réelle passion. Je chante dans une chorale depuis toujours. Ma mère dirigeait une chorale et j’ai toujours participé aux cérémonies de mon église. Étant organiste de formation, j’ai côtoyé, dirigé, accompagné toutes sortes de chœurs, et ce, de différents niveaux. La direction chorale est une expérience que j’adore. Je dirige un chœur de 45 personnes à St-Jean-sur-Richelieu et je me vois évoluer au fur et à mesure de ma formation avec les cours de M. Ingari à l’Université de Sherbrooke.
 J’adore mon nouveau métier! », confie-t-elle.

Des activités gratuites pour tous

En plus de la préparation intensive du concert gala qui conclura cette édition 2015 de l’École d’été de chant choral, les choristes et chefs de chœurs en formation assisteront ou participeront notamment à des ateliers de direction chorale, au récital commenté « John Beard : Le ténor préféré de Haendel », avec le ténor David Menzies et la pianiste Carmen Picard (22 juin à 20 h), à une classe de maître de chant solo avec le ténor David Menzies (25 juin à 19 h) ainsi qu’à un récital de direction chorale et de chant (26 juin à 19 h). Le public est invité à assister à ces activités, et ce, tout à fait gratuitement.

« De ce grand rassemblement éclectique résulte un concert de grande qualité et un son hors du commun de par la diversité de talents et d’expériences rassemblés pendant toute une semaine afin d’explorer le vaste domaine du chant choral », précise le professeur Ingari.

Photo : Université de Sherbrooke

L’École d’été de chant choral

Depuis 2000, pendant une semaine intensive à la fin juin, des choristes expérimentés du Québec et d’ailleurs se réunissent à l’Université de Sherbrooke pour partager leur passion pour le chant choral. Ils chantent les plus belles œuvres chorales du répertoire classique et y côtoient des chefs de chœur professionnels ou en formation, des solistes de renom et des professeurs et musiciens de haut calibre provenant de partout au Québec et parfois d’autres provinces ou pays. Tout au long de la semaine, les participants ont l’occasion de prendre part à un large éventail d’activités intéressantes et stimulantes, dont plusieurs ouvertes au grand public.

Au cours des dernières années, l’École d’été de chant choral est devenue une référence en matière de formation dans le domaine au Québec. L’Université de Sherbrooke a d’ailleurs souligné les qualités exceptionnelles de son édition 2013 en lui remettant le prix Grande distinction en enseignement universitaire, volet équipe.

Les billets pour le concert gala du 27 juin sont disponibles à la billetterie du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke (819 820-1000). 


Professeur Robert Ingari
Professeur Robert Ingari
Photo : Université de Sherbrooke

À propos de Robert Ingari | Directeur musical

Robert Ingari est professeur agrégé à l’École de musique de l’Université de Sherbrooke, où il est responsable de la maîtrise en direction chorale et du programme de chant classique, en plus d’être responsable de l’École d’été de chant choral. Comme chef invité, Robert Ingari a dirigé l’Orchestre symphonique de Laval, l’Orchestre symphonique de Longueuil et l’ensemble vocal français Sequenza 9.3. En tant que compositeur, il se consacre à la composition d’œuvres chorales dont plusieurs sont éditées par Cypress Choral Music. Ses œuvres ont été interprétées par plusieurs chœurs, dont le chœur de renom Jubilate! de Vancouver, les Chamber Singers de l’Université de Victoria et le Vancouver Chamber Choir, pour n’en nommer que quelques-uns. En mai 2014, son Psalm 23 a eu sa création française au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, sous la direction de Catherine Simonpietri. Depuis 2011, Robert Ingari est fondateur et directeur artistique du Chœur de Chambre du Québec, chœur professionnel qui, en mars 2015, a fait ses débuts sur la scène de Carnegie Hall, à New York. Une prestation qui aura valu des critiques très élogieuses dans le New York Concert Review. En 2013, le professeur Ingari a été nommé « Mérite estrien » par le journal La Tribune et Radio-Canada pour son parcours personnel, ses réalisations et son implication dans le milieu de la musique. De 2000 à 2008, il a été professeur adjoint à l’École de musique Schulich de l’Université McGill à Montréal.


Myriam Leblanc, soprano
Myriam Leblanc, soprano
Photo : fournie

À propos de Myriam Leblanc | Soprano

Boursière et graduée de McGill, Myriam Leblanc est une jeune soprano colorature qui œuvre dans le milieu depuis quelques années déjà. Elle a récemment remporté le prix « Coup de cœurs du public » et le premier prix au Concours de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières. Elle prend aussi place auprès de quelques collègues chanteurs comme Jeune Ambassadrice Lyrique de 2014 et elle a gagné plusieurs engagements et prix tels le prix Québec-Bavière et le prix Lyrique Belge, qui l’amènera à chanter au Festival Printemps Musical de Silly en 2016. En 2014, elle s’est fait remarquer au Prix d’Europe, où elle a gagné le prix Anisia Campos et Rémus Tzincoca pour le meilleur extrait d’opéra. Elle détient également une maîtrise en direction chorale auprès du chef Robert Ingari. Elle fera partie de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal pour la prochaine saison 2015-2016 et elle chantera à l’automne le rôle-titre de Juliette dans l’opéra Roméo et Juliette de Gounod avec les Jeunesses Musicales du Canada.


David Menzies, ténor
David Menzies, ténor
Photo : fournie

À propos de David Menzies | Ténor

Le ténor David Menzies, reconnu pour sa remarquable interprétation du répertoire baroque et classique, est autant en demande en concert qu’à l’opéra. Il se démarque particulièrement dans le répertoire baroque et classique, interprétant Bach, Handel, Rameau, Gluck, Mozart et Rossini. Il est le directeur artistique de la Compagnie Baroque Mont-Royal depuis 2011 et il possède un doctorat en musique de l’Université McGill.  www.davidmenzies.ca


Guillaume Poulin, baryton
Guillaume Poulin, baryton
Photo : fournie

À propos de Guillaume Poulin | Baryton

Guillaume Poulin est un baryton originaire de Magog ayant complété une maîtrise en chant classique de l’Université de Montréal et un baccalauréat de l’Université de Sherbrooke, sous la direction de Gail Desmarais. À l’opéra, il a notamment incarné le rôle-titre de l’opéra Don Giovanni de Mozart avec l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal, sous la direction de Jean-François Rivest, dans une mise en scène de Benoît Brière. M. Poulin s’est aussi fait particulièrement remarquer dans le répertoire d’oratorio pour ses interprétations dans le Messie de Händel et la Création de Haydn, sous la direction de Robert Ingari. Il a collaboré à plusieurs reprises comme soliste invité avec des ensembles de la région, dont l’Orchestre symphonique de Sherbrooke et le Chœur symphonique de Sherbrooke. M. Poulin a également chanté comme choriste professionnel avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Opéra de Montréal et le Chœur de Chambre du Québec, dont il est un membre fondateur.