Forces Avenir 2015

L'Université dévoile ses candidatures

Photo : François Lafrance

Une technologie qui permet de transformer l’eau salée en eau potable grâce au mouvement des vagues, la construction d’un centre d’hébergement pour jeunes filles au Malawi, des zombies qui sensibilisent la population au don d’organes : voilà autant de projets qui ont été sélectionnés par les Services à la vie étudiante de l’UdeS pour le concours Forces Avenir 2015. Au total, quatre personnalités et sept projets verront leur candidature analysée par les différents jurys de Forces Avenir, un concours interuniversitaire qui récompense l’engagement bénévole des étudiantes et étudiants depuis 1999.

« La présence d’une université dans un milieu suscite d’impressionnantes retombées sociales, communautaires, culturelles et économiques. Et l'apport des étudiants et des étudiantes y contribue pour beaucoup. L’Université de Sherbrooke tire donc une immense fierté des actions de ses étudiants. En plus de venir ici enrichir leurs connaissances, ils en font ensuite profiter la société. Cela illustre bien leurs valeurs, qui sont également celles de notre université » a affirmé la vice-rectrice à la vie étudiante, la professeure Jocelyne Faucher.

Des projets aux retombées exceptionnelles

La Fabrique représentera l’UdeS dans la catégorie Entrepreneuriat, affaires et vie économique. L’organisation a pour objectif d’encourager la conception et la réalisation de projets de fabrication et de prototypage par l’accès à des outils de fabrication, des formations et des espaces de location. La Fabrique s’adresse autant aux artistes et artisans qu’aux entrepreneurs afin de les lancer plus rapidement sur le marché.

De son côté, Bonbon et bon don, initiative d’étudiants en sciences de la santé, a été sélectionné dans la catégorie Santé pour l’organisation d’une campagne de sensibilisation sur l'importance du don d'organes et de tissus dans les rues de Sherbrooke, Chicoutimi, Moncton, Trois-Rivières et Québec à l’occasion de l’Halloween. Plus de 1000 autocollants de don d’organe ont été distribués.

Dans la catégorie Environnement, c’est Oneka Technologies qui représentera l’UdeS. Fondée en janvier 2015 par Dragan Tutić et Renaud Lafortune, l’entreprise a pour but de commercialiser le système de dessalement autonome flottant qui n’utilise que le mouvement des vagues pour produire de l’eau potable. Cette technologie a été développée dans le cadre du Projet Odyssée.

Dans la catégorie Entraide, paix et justice, le projet Construction d’un centre d’hébergement pour jeunes filles au Malawi du Groupe de collaboration internationale en ingénierie de l’UdeS sera en lice. Les six participants au projet ont passé trois mois au Malawi pour la construction du centre après avoir amassé pas moins de 92 000 $ pour sa réalisation.

Dans la catégorie Sciences et applications technologiques, l’UdeS misera sur l’APIUS. À sa troisième édition en 2015, cette journée de conférences portant sur le langage de programmation et l’entrepreneuriat en informatique, a rassemblé une centaine de participants.

Finalement, deux projets ont été soumis au jury de la catégorie Société, communication et éducation. Le projet Fais tes bagages, on part vers la réussite! de Maxime Boissonneault et Annick De l’Etoile vise à développer la compétence d’écriture de textes variés des élèves du primaire de quatre commissions scolaires. Pour ce faire, les deux étudiants ont élaboré un carnet des voyageurs permettant ainsi aux élèves de vivre des expériences d’écriture positives.

De son côté, Mesetudes.ca est un site web destiné aux étudiantes et étudiants québécois offrant de l’information et des services gratuits. Le site regroupe notamment des offres d’emplois et de stages, une banque de logements et un service de vente de livres usagés. Pas moins de 150 000 personnes ont visité le site depuis sa création, consultant quelque 750 000 pages.

Des personnalités engagées

Étudiant en éducation, Maxime Boissonneault verra sa candidature analysée dans la catégorie Personnalité 1er cycle. Originaire de Saint-Stanislas-de-Kostka, il a mis sur pied le projet Fais tes bagages, on part vers la réussite! et s’implique depuis plus de 10 ans auprès de la Fondation MIRA.

L’autre candidat dans la catégorie Personnalité 1er cycle sera Nicolas Vandal, étudiant en travail social. Il s’est démarqué par son engagement dans la lutte contre l’intimidation et pour la mise sur pied d’une campagne de sensibilisation anti-homophobie. Il est l’auteur du livre Le cauchemar de l’intimidation : J’ai failli en mourir (Éditions La Semaine, 2013) en plus d’offrir des conférences sur l’intimidation et l’intolérance ainsi que sur les stratégies pour en briser le cycle.

Dans la catégorie Personnalité 2e et 3e cycle, l’UdeS sera représentée par David Lalonde et Elena Waldispuehl. Étudiant à la maîtrise en psychoéducation, David Lalonde a retenu l’attention pour son engagement au sein de la Fondation Tous pour un, de Service correctionnel Canada et de Psychoed sans frontières. Depuis six ans, il est parrain social pour des détenus et des ex-détenus du Service correctionnel canadien en plus d’avoir été bénévole pendant trois ans à la prison Talbot en participant à un cercle de parole avec les détenus volontaires et d’autres parrains.

Pour sa part, Elena Waldispuehl a été entraîneuse de l’équipe féminine de soccer pour les Jeux du Québec 2014 et a agi à titre de présidente et vice-présidente des affaires externes au sein du Regroupement des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs en études politiques. Elle est également présidente du comité organisateur du Colloque de recherche étudiante de science politique 2015.

Forces Avenir effectuera des entrevues avec les candidats des différentes universités et sélectionnera trois finalistes dans chacune des catégories. Les lauréats seront dévoilés au gala du 7 octobre prochain au Théâtre Capitole de Québec. Forces Avenir distribuera alors 114 000 $ en bourses.