Journée de la recherche en philosophie et en éthique appliquée

Donner une voix aux chercheurs

Un étudiant à la maîtrise présente son sujet de mémoire.
Un étudiant à la maîtrise présente son sujet de mémoire.

Les étudiantes et étudiants à la maîtrise ou au doctorat se retrouvent souvent seuls dans le long processus de recherche et d’écriture. C’est dans l’optique de donner une voix aux chercheurs que plusieurs universitaires, du baccalauréat au doctorat, ont participé à la quatrième édition de la Journée de la recherche en philosophie et en éthique appliquée le 27 mars dernier.

Au cours de la journée, huit étudiants conférenciers ont tour à tour présenté leur recherche devant un auditoire d’une quarantaine de personnes. Les sujets abordés traitaient d’auteurs particuliers, d’histoire de la philosophie et de l’éthique et de réflexions philosophiques sociales.

« La journée de la recherche est une activité importante pour l’association étudiante de philosophie et d’éthique appliquée et pour le corps professoral parce qu’il s’agit d’un événement qui regroupe plusieurs personnes du département qui travaillent sur des sujets aussi différents les uns des autres », affirme Pierre-Luc Pépin, étudiant au baccalauréat et l’un des organisateurs de la Journée de la recherche.

Échange, discussion et diversité

Cette journée d’échange donne un avant-goût des cycles supérieurs aux étudiants du baccalauréat. L’activité offre l’opportunité de discuter de recherche avec les étudiants à la maîtrise ou au doctorat et de leur poser des questions sur les cycles supérieurs. La discussion favorise l’entraide et le partenariat entre les participants ouvrant ainsi la porte à de nouvelles opinions. Pierre-Luc Pépin estime que « cette diversité peut aussi apporter de nouvelles pistes de réflexion sur le travail déjà accompli et ainsi, l’enrichir. La philosophie est un acte de réflexion, mais elle implique une discussion avec d’autres pour raffiner sa pensée, se confronter ou parfois abandonner son idée ».

La Journée de la recherche prend la forme d’une activité formatrice pour la personne qui désire participer ultérieurement à un colloque professionnel en philosophie et en éthique appliquée. L’expérience acquise lors du processus de sélection des textes, de préparation et de présentation de sa recherche est une note pédagogique à ajouter à son parcours.