Lysandre Ménard et La passion d’Augustine : quand la musique mène au grand écran!

Lysandre Ménard
Lysandre Ménard
Photo : Les Films Séville

Ancienne étudiante de l’École de musique de l’Université de Sherbrooke, Lysandre Ménard incarne le personnage d’Alice Champagne, une jeune pianiste rebelle, dans La passion d’Augustine de Léa Pool, sa toute première apparition au grand écran!

Les critiques sont unanimes : Lysandre Ménard est une révélation! «Je ne suis pas surpris du succès que remporte en ce moment Lysandre avec ce premier rôle. De nature curieuse, active et déterminée, elle a toujours excellé dans tout, réussissant tout ce qu’elle entreprend.» témoigne Jean-François Latour, professeur à l’École de musique de l’Université de Sherbrooke et professeur de piano de Lysandre pendant plus de cinq ans.

Lysandre Ménard a commencé l’étude du piano dès l’âge de cinq ans avec Hélène Lord et, parallèlement depuis 2007, avec Jean-François Latour pour ensuite continuer ses études au Conservatoire de musique de Montréal. Elle s’est classée en première place au concours musical international Crescendo à New York et a présenté à trois reprises des performances au Carnegie Hall. Finaliste des Concours de musique du Canada depuis neuf ans, Lysandre a aussi été choisie parmi les trente participants nationaux du tremplin du concours de musique de Canada 2012.

Déjà, cette jeune pianiste de 21 ans a participé à de nombreux récitals et offert des prestations remarquables dans le cadre de plusieurs concours de musique. Elle s’est notamment produite avec l’Orchestre Symphonique Pop de Montréal, l’orchestre des jeunes de Sherbrooke ainsi que l’orchestre de l’Université de Sherbrooke pour interpréter le deuxième Concerto de Rachmaninov. (Source : https://lysandremenard.wordpress.com/category/biographie/)


Synopsis – La passion d’Augustine
Simone Beaulieu, devenue Mère Augustine, dirige avec succès un petit couvent sur le bord du Richelieu. Passionnée, résiliente, Mère Augustine met toute son énergie et son talent de musicienne au service de ses élèves. Lorsque sa nièce Alice lui est confiée, c’est non seulement une nouvelle pianiste prodige qui fait son entrée, mais aussi une jeune femme dont les aspirations sont au diapason de l’époque et qui rappelle à Mère Augustine un passé qu’elle avait cru mis de côté définitivement. L’école, malgré sa petite taille, est un joyau musical qui rafle tous les grands prix de piano. Les murs respirent la musique. Matin, midi et soir, du grand couloir à l'escalier principal, résonne un flot de gammes, d'arpèges, de valses de Chopin et d'inventions de Bach. Et, à défaut de prier, on chante!... Mais lorsque le gouvernement du Québec instaure un système d’éducation publique au milieu des années soixante, l’avenir de Mère Augustine et de ses Sœurs est menacé. (Source : Films Séville)

Mettant en vedette Céline Bonnier, Lysandre Ménard, Diane Lavallée, Valérie Blais, Pierrette Robitaille, Marie Tifo et Marie-France Lambert, La passion d’Augustine est à l'affiche depuis le 20 mars 2015.