Colloque interfacultaire de la CADED

Quand convergent juristes et jeunes juristes

Quelque 300 étudiants provenant des six facultés de droit civil au Canada se sont réunis à Sherbrooke.
Quelque 300 étudiants provenant des six facultés de droit civil au Canada se sont réunis à Sherbrooke.
Photo : Université de Sherbrooke

La communauté civiliste réunit un nombre impressionnant d’acteurs et s’enrichit annuellement de nouveaux membres d’un peu partout au pays. Les 7 et 8 mars derniers, l’Université de Sherbrooke était justement l’hôte de la deuxième édition du colloque interfacultaire de la Confédération des associations des étudiantes et des étudiants en droit civil (CADED), une entité qui regroupe les étudiants des six facultés de droit civil au Canada : l’Université de Sherbrooke, l’Université de Montréal, McGill, l’UQÀM, l’Université Laval et l’Université d’Ottawa.

Présenté par SOQUIJ, le colloque a permis à quelque 300 étudiants des différentes universités de réseauter, de discuter et, surtout, de rencontrer des experts du monde juridique dans le cadre de nombreuses conférences, tables de discussion et autres activités parallèles.

Un invité de marque en conférence d’ouverture

Le doyen Sébastien Lebel-Grenier en compagnie de l'honorable juge Louis LeBel.
Le doyen Sébastien Lebel-Grenier en compagnie de l'honorable juge Louis LeBel.
Photo : Université de Sherbrooke

D’entrée de jeu, le doyen Sébastien Lebel-Grenier s’est entretenu avec l’honorable juge Louis LeBel, qui a généreusement répondu à ses questions et à celles des étudiants. En toute simplicité, le juge LeBel a relaté sa vie d’étudiant, sa carrière de juriste et son ascension au sein de la magistrature. Diplômé de l’Université Laval et de l’Université de Toronto, Louis LeBel a d’abord pratiqué comme avocat au sein de trois cabinets, y compris Grondin, LeBel, Poudrier, Isabel, Morin & Gagnon en qualité d’associé. Auteur de divers ouvrages et articles, il a notamment été membre du comité de rédaction de la Revue du Barreau et de la corporation du Centre communautaire juridique de Québec. Il a également été vice-président, puis bâtonnier du Barreau du Québec.

En 1984, Louis LeBel a été directement nommé juge à la Cour d’appel du Québec pour ensuite siéger, de 2000 à 2014, à la Cour suprême du Canada.

Deux journées riches en conférences et en discussions

Suivant la conférence d’ouverture, les participants ont pu assister à l’une ou l’autre des six activités offertes simultanément : conférences de Maître Annick Murphy, de l’honorable Pierre J. Dalphond, du professeur Daniel Proulx et du docteur Jean-Luc Dubreucq, table de discussion avec les professeurs Marie-France Bureau et Benoit Moore et, enfin, demi-finales du concours d’art oratoire Face à face. Cette première journée s’est terminée par le banquet d’ouverture à l’Hôtel Delta.

Plusieurs autres conférences se sont aussi chevauchées tout au long de la deuxième journée du colloque. Outre le doyen Lebel-Grenier, qui participait une table de discussion, une belle brochette de juristes était présente, dont l’honorable Martine Tremblay, Maîtres Philippe Jolivet, Normand Therrien, Jérôme Lussier, Denis Gallant, Marie-Josée Hogue, Audrey Anne Chouinard, Jean-Philippe Brunet, Chantale Bernier et Frédéric Bérard et les professeurs Benoit Moore, Patrick Taillon et Jabeur Fathally.

Finale interfacultaire du concours Face à face

Les gagnants, Kloé Sévigny et Simon Bouthillier, en compagnie des membres du jury, Me Yan Perreault, avocat chez Therrien Couture,  Pr Mathieu Devinat, vice-doyen à la recherche, Me Marie-Josée Hogue, avocate  chez McCarthy Tétrault et Me Denis Gallant, inspecteur général de la Ville de Montréal.
Les gagnants, Kloé Sévigny et Simon Bouthillier, en compagnie des membres du jury, Me Yan Perreault, avocat chez Therrien Couture,  Pr Mathieu Devinat, vice-doyen à la recherche, Me Marie-Josée Hogue, avocate  chez McCarthy Tétrault et Me Denis Gallant, inspecteur général de la Ville de Montréal.
Photo : Université de Sherbrooke

Pour une seconde année consécutive, la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke a démontré qu’elle pouvait se targuer de former d’excellents débatteurs. La deuxième équipe de la Faculté, formée de Kloé Sévigny et Simon Bouthillier, a remporté la grande finale provinciale du concours d’art oratoire Face à face. En débat final contre l’UQÀM, ils ont argumenté contre l’abolition des indemnités de départ des députés. Kloé et Simon ont tous deux reçu un certificat de 300 $ des Éditions Yvon Blais, ainsi qu’une plaque immortalisant leur exploit.