À la Galerie d’art du Centre culturel de l’UdeS

Éric Godin : l’homme aux multiples chapeaux

Godin révèle l'intensité de son travail d'introspection sur le sens de l'existence, de la mort, de la douleur et de la résilience.
Godin révèle l'intensité de son travail d'introspection sur le sens de l'existence, de la mort, de la douleur et de la résilience.
Photo : fournie

Qu'il s'exprime en tant que peintre, sculpteur, auteur, dessinateur éditorial, illustrateur ou encore concepteur, l'artiste Éric Godin offre toujours des œuvres empreintes d'une signature singulière, unique et profondément touchante.

Présentée à la Galerie d’art du Centre culturel de l’UdeS dès le 3 mars, cette exposition propose un dialogue inédit entre les œuvres peintes et sculptées de la production récente de l'artiste et d'autres, issues de ses années de dessinateur éditorial, principalement réalisées sur papier journal. Parmi celles-ci, le public pourra redécouvrir des œuvres créées dans le cadre du 35e anniversaire du magazine L'actualité en 2011 dans une série intitulée «Les 35 ans de L'actualité en 35 dessins éditoriaux».

Notre rapport à la vie et au monde

Dans les formes épurées de ses tableaux et de ses sculptures, Godin révèle l'intensité de son travail d'introspection sur le sens de l'existence, de la mort, de la perte, de la douleur et de la résilience, des thèmes qu'il explore avec brio depuis maintenant près de trois décennies. Ses oeuvres sont comme un journal de bord où il inscrit, à la main, avec la matière, des bribes de ses réflexions. «Créer des œuvres organiques et dépouillées. Qui touchent à l'essentiel. Épurées, sans artifice et en toute simplicité. Se laisser aller à suivre son instinct et ses émotions. Sans restriction», explique Éric Godin.

Le résultat est percutant et ne peut manquer d'interpeller le spectateur sur son propre rapport à la vie et au monde et ce, principalement parce que les travaux de recherche de l'artiste demeure marqués au sceau de l'authenticité.

«Être là où les gens ne nous attendent pas. Arrêter de chercher et trouver. Trouver de nouveaux sentiers à explorer. De nouveaux terrains de jeux où se cachait le plaisir de créer, souligne l’artiste. La vie nous amène ailleurs, vers des régions inconnues ou dans des recoins de nous-même où nous n'étions jamais allés. Vers des zones d'ombres qui, finalement, nous éclairent et nous éblouissent. Nous ramène à soi et aux autres. À ceux du présent et à ceux du passé.»

Bien connu du public

Éric Godin, un artiste aux multiples chapeaux.
Éric Godin, un artiste aux multiples chapeaux.
Photo : fournie

L'homme aux multiples chapeaux a vécu en Estrie durant 13 ans, de 1992 à 2006, dont les 10 dernières années dans la ville de Sherbrooke. Entre 2003 à 2005, il a d'ailleurs occupé les fonctions de directeur artistique au quotidien La Tribune. Après un retour de six années à Montréal, Godin vit et travaille aujourd'hui à la campagne dans un environnement propice à l'inspiration et au recueillement qui lui a permis d'explorer de nouvelles avenues artistiques.

Éric Godin est bien connu du grand public en raison de ses multiples collaborations avec, entre autres, l'hebdomadaire Voir, TVA, Radio-Canada, le magazine L'actualité, La Presse, Reader's Digest, Jobboom et l'ONF.

Depuis ses débuts, en 1984, il a conçu de nombreuses affiches, illustrations et conceptions graphiques marquantes, notamment pour Le tour de l'île de Montréal, le Théâtre d'aujourd'hui, la Fête Nationale du Québec, Bell, Hydro-Québec, Juste pour rire et bien d'autres. Son célèbre personnage à quatre poils, Pinhead, a eu droit à une rétrospective au Musée Juste pour rire en 2001 pour souligner son 15e anniversaire.

Ses tableaux se retrouvent, depuis maintenant 25 ans, au sein de plusieurs collections particulières prestigieuses au Québec, au Canada, aux Etats-Unis et en Europe. Il est représenté en exclusivité pour le Québec par la galerie Roccia de Montréal. Le Musée McCord de Montréal, Bibliothèque et Archives Québec et Bibliothèque et archives Canada se partagent plus de 2000 de ses dessins éditoriaux et illustrations.