Nouvelle publication

La surface agitée des eaux

La surface agitée des eaux, Montréal, Éditions Tryptique, 2015, 97 p.
La surface agitée des eaux, Montréal, Éditions Tryptique, 2015, 97 p.

Un recueil de poésie d'André Marquis

À la surface agitée des eaux, un voilier navigue sur une mer plutôt calme. Contradiction? Tout dépend du sens que l'on accorde à « agité ». L'agitation dont il est question dans les suites qui ouvrent et ferment le recueil témoigne des ravages de la maladie d'Alzheimer. Le corps de la personne touchée demeure relativement inchangé; c'est son cerveau qui divague. La menace n'est pas visible, elle se cache.

Dans notre monde en perpétuelle guerre, ce ne sont ni les combats ni les inégalités qui manquent. Heureusement, l'amour s'accroche à la vie, et l'espoir renaît d'une génération à l'autre.

il a fait la conquête
d'une ancienne mannequin
au salon des pensées perdues
handicap et béguin similaires

elle nous observe en catimini
sous le regard sombre de ma mère
qui accorde trop d'importance
à ces oeillades coquines

les liquides cervicaux dissolvent
chaque grain de sable
sans se préoccuper
du poids des silhouettes
qui gesticulent sur les plages

À propos de l'auteur

Poète, romancier, essayiste, André Marquis enseigne la communication écrite et la création littéraire à l'Université de Sherbrooke.