Deux cœurs, un sommet!

Gravir le Kilimandjaro durant les fêtes

«Ensemble, nous voulons atteindre le sommet du Kilimandjaro au profit de la recherche sur les maladies cardiovasculaires», explique Audrey Beaudry.
«Ensemble, nous voulons atteindre le sommet du Kilimandjaro au profit de la recherche sur les maladies cardiovasculaires», explique Audrey Beaudry.

Photo : fournie

«C’est important, un cœur en bonne santé! Ensemble, nous voulons atteindre le sommet du Kilimandjaro au profit de la recherche sur les maladies cardiovasculaires.» Audrey et Simon forment un couple passionné de sports. Tous deux étudiants à l’Université de Sherbrooke, les tourtereaux de 21 ans sont adeptes de défis. Leur prochain : l’ascension de la célèbre montagne de Tanzanie, en Afrique. Le 23 décembre, ils s’envoleront ensemble jusqu’à la ville de Moshi.

Audrey Beaudry étudie en kinésiologie à la Faculté d’éducation physique et sportive. Dans le cadre de sa formation, elle effectue un stage au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, avec l’équipe de réadaptation cardiopulmonaire; une expérience qui l’a marquée. «Presque tous les patients qu’on côtoie ont eu un événement cardiaque ou ont une maladie cardiaque congénitale.  Je veux donc amasser des sous pour ces gens», indique-t-elle.

De son côté, Simon Mathieu poursuit un baccalauréat en finance à la Faculté d’administration. Ces nombreuses participations à des événements sportifs d’endurance l’ont sensibilisé à la bonne santé cardiaque.  De plus, Simon a perdu un membre de sa famille en raison de problèmes cardiaques.

Le sport dans le sang

Audrey et Simon, au marathon de Montréal.
Audrey et Simon, au marathon de Montréal.

Photo : fournie

Pour se préparer à leur périple, le couple multiplie les occasions d’aller marcher, font des ascensions et ont un entrainement de musculation pour soutenir le tout. «On s’entraîne pour le plaisir. Moi je donne des cours de vélo intérieur et je prends des cours de natation.  Simon, lui, fait beaucoup de triathlon et des demi-Ironman. On est des touche-à-tout dans le sport!»

«L’été dernier, nous avons grimpé le mont Washington en deux jours, en compagnie de deux autres couples, explique joyeusement Audrey. Cette fois-ci, nous avons décidé de jumeler notre expérience à une collecte de fonds pour la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.» Leur itinéraire de marche, du 26 décembre au 2 janvier, les mènera jusqu’à une altitude de 5 895 mètres, où ils pourront admirer un panorama à couper le souffle! «J’ai fait ma première ascension avec mon père, le Inca Trek au Pérou en 2013; ça m’a donné la piqure.»

Le nouvel an au sommet

«On part le 23 décembre, mais en fait, on commence l’ascension le 26. On s’est laissé un peu de jeu pour les imprévus ou les retards, explique Audrey. C’est notre nouvel an qui sera très spécial! Le 31 au soir, on fait l’ascension finale.  Alors on va commencer la nouvelle année à la cime du Kilimandjaro! L’équipe d’expédition nous fait monter durant la nuit pour voir le sommet au lever du jour!»