Une histoire dont vous êtes le héros

Sylvie Bernier prend le flambeau pour les bibliothèques

Sylvie Bernier, Sylvie Belzile, François Dubé et Jocelyne Faucher témoignent de l'importance du programme Parents Bibliothèques.
Sylvie Bernier, Sylvie Belzile, François Dubé et Jocelyne Faucher témoignent de l'importance du programme Parents Bibliothèques.
Photo : Michel Caron

Vous êtes aux études à l’UdeS en fin de session et vous venez de terminer un travail important. Vous marchez sur le campus universitaire avec, sous le bras, un bouquin aux rebords un peu usés que vous avez emprunté à la bibliothèque. Vous vous rappelez l’avoir lu deux fois; une première pour en connaître l’essence et une deuxième pour en extirper des éléments qui appuient votre recherche. Vous vous dirigez vers la grosse boite de «Retour de livres» près de l’entrée principale de la bibliothèque Roger-Maltais. Si vous décidez d’y déposer le livre, passez au paragraphe 3; si vous décidez de le garder, continuez votre lecture.

2. Vous feuilletez le livre une dernière fois. Vous y découvrez, à l’intérieur de la couverture, une vignette qui vous semble a priori toute simple. Il y est inscrit : «Ce livre a été acheté grâce au don des parents de Catherine Roy dans le cadre du programme Parents Bibliothèques.» Vous avez soudainement envie de dire aux parents de Catherine un immense «merci» de vous avoir permis d’accéder à cette ressource documentaire de qualité pour terminer votre recherche.

3. Vous déposez enfin le livre dans la boîte avec quelques regrets. Vous avez aimé cette lecture. Elle vous a apporté une compréhension plus grande d’un sujet qui vous passionne. En vous retournant pour aller à votre prochain cours, vous entrez en contact avec une personne qui attendait derrière vous. En vous échangeant des «pardon!» et des «désolé», vous vous rendez compte qu’il s’agit de Sylvie Bernier, médaillée d’or en plongeon aux Jeux olympiques de 1984. En discutant, elle vous explique qu’elle est la nouvelle porte-parole du programme Parents Bibliothèques et vous invite à assister à la présentation qu’elle s’apprête à donner en compagnie de Sylvie Belzile, directrice des bibliothèques et archives, et de la professeure Jocelyne Faucher, secrétaire générale et vice-rectrice aux relations internationales. Si vous décidez d’y assister, passez au prochain paragraphe. Si vous êtes en retard à votre cours, passez au paragraphe 7.

«En tant que parents, nous cherchons souvent des moyens de pouvoir faire un peu plus pour aider nos jeunes», souligne Sylvie Bernier.
«En tant que parents, nous cherchons souvent des moyens de pouvoir faire un peu plus pour aider nos jeunes», souligne Sylvie Bernier.
Photo : Michel Caron

4. Au fil de la présentation, plusieurs éléments retiennent votre attention. Vous entendez Sylvie Bernier souligner l’importance du programme dont vous venez juste de prendre connaissance. «En tant que mère et aussi en tant que citoyenne, le programme Parents Bibliothèques m’interpelle, explique-t-elle. C’est un petit plus, une aide supplémentaire pour ma fille, mais aussi pour ses collègues de classe! En tant que parents, nous cherchons souvent des moyens de pouvoir faire un peu plus pour aider nos jeunes. Je suis bien placée pour saisir toute l’importance du soutien des autres dans la réussite personnelle, car j’ai vécu de grands moments sur la scène sportive internationale et je n’aurais sans doute pas pu y arriver sans le soutien de mes proches. Je trouve qu’un programme, ayant pour thème «Une histoire dont vous êtes le héros», représente bien le rôle que peuvent jouer les parents dans le cheminement universitaire de leurs enfants.»

5. Vous savez que les connaissances s’accélèrent et que les sources d’information se multiplient d’année en année. Il faut beaucoup plus de ressources documentaires qu’auparavant pour assurer une formation universitaire de qualité et à jour. En repensant au don des parents de Catherine Roy, vous comprenez soudainement toute l’importance d’un simple geste philanthropique. La professeure Jocelyne Faucher le mentionne au même moment : «Les gens réalisent de plus en plus que la philanthropie peut les rendre complices du développement de notre société à travers la réussite des étudiantes et des étudiants. Ce sont les personnages qui feront l’histoire de demain, ce sont eux les héros que nous voulons soutenir! Le programme Parents Bibliothèques est un bel exemple de philanthropie au service de la réussite et de l’excellence.»

6. Finalement, lorsque Sylvie Belzile prend la parole, vous vous rendez compte qu’elle dit exactement ce que vous pensez. «J’aimerais remercier tous les parents qui ont fait un don. Plusieurs continuent d’ailleurs à soutenir le programme même après que leur enfant soit diplômé : leur aide est précieuse. Les bibliothèques ont fait l’acquisition de près de 12 500 livres et ouvrages électroniques grâce aux dons recueillis depuis le début du programme en 1991. Nous comptons bien faire augmenter ce nombre cette année grâce à la participation des parents et même du grand public!»

7. Visiblement sur le point d’être en retard à votre prochain cours, vous décidez de prendre votre sac et de vous diriger vers votre faculté. Vous restez tout de même intrigué par ce programme Parents Bibliothèques et vous décidez qu’une fois à la maison, vous visiterez leur site Internet pour en savoir davantage.