Conciliation études-travail

Choisir un employeur conciliant

Comme 520 employeurs de l'Estrie, l'UdeS a obtenu la certification Conciliation études-travail, en offrant un horaire de travail qui favorise la réussite éducative.
Comme 520 employeurs de l'Estrie, l'UdeS a obtenu la certification Conciliation études-travail, en offrant un horaire de travail qui favorise la réussite éducative.

Photo : Martin Blache

Selon des statistiques récentes, les jeunes du secondaire, du collégial et de l’université travaillent plus que jamais. Occuper un emploi durant les études comporte plusieurs avantages, mais il faut trouver l’équilibre entre l’apprentissage, le travail et les loisirs.

Pour aider les étudiantes et étudiants à trouver un employeur à l’écoute de leur réalité, le programme Conciliation études-travail identifie quelque 520 employeurs en Estrie qui sont certifiés conciliants, c’est-à-dire qui offrent un horaire de travail adapté dans le but de favoriser la poursuite d’une formation. À ce jour, plus de 6600 jeunes ont pu prioriser leurs études tout en travaillant à temps partiel.

Ce programme de sensibilisation fait partie des priorités du projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie et de la Table estrienne de concertation interordres en éducation. La Table rassemble 16 organismes autour de la problématique du décrochage scolaire, dont l’Université de Sherbrooke.

«Les étudiants québécois âgés de 15 à 24 ans détiennent le record canadien du plus grand nombre d’heures de travail rémunéré par semaine», souligne Lucie Laflamme, vice-rectrice aux études à l’UdeS et coprésidente de la Table estrienne de concertation interordres en éducation. «Dans plusieurs cas, le nombre d’heures travaillées surpasse la norme convenue de 16 heures par semaine.» C’est pourquoi la mise en place de mesures de gestion facilitant la conciliation études-travail est essentielle afin d’assurer la réussite éducative.

L'Université a elle-même obtenu la certification Conciliation études-travail des Partenaires pour la réussite éducative en Estrie. Elle s'est ainsi engagée à offrir à ses étudiants employés un horaire de travail favorisant leur réussite éducative, c'est-à-dire un horaire de moins de 20 heures par semaine de travail adapté lors de la période d'examens et de remise de travaux. L’UdeS offre également une panoplie de mesures de soutien aux étudiantes et étudiants, notamment les cours Réussir et le site Ça va.

Dans la vidéo qui suit, le conseiller pédagogique Guy Drouin présente d’ailleurs les défis et les avantages liés à une bonne conciliation études-travail, et plus particulièrement pour les étudiants de l'UdeS.